enfants

Les longs voyages en voiture avec les enfants sont souvent synonymes de chaos. Voici des idées pour faire bonne route avec eux!

1. On pousse la chansonnette!
On fait parfois de fausses notes? Pas grave! Les enfants adorent chanter. On se procure des livres de chansons, on imprime des copies pour chaque passager et on se défoule ensemble sur des airs connus! On en profite pour faire découvrir aux enfants des chansonniers qu’on affectionne ou leur faire écouter de la musique instrumentale et leur demander de décrire les scènes qu’elle évoque pour eux.

2. Jouer avec les nuages
Si le ciel est rempli de cumulus, les enfants peuvent s’amuser à inventer un monde céleste. Les nuages deviennent des dragons cracheurs de feu, des poissons géants ou des visages grimaçants…

3. Devinettes et charades
Ces jeux ont beaucoup de succès. Chacun des passagers pense à une chose, à une personne ou à un concept, sans donner d’indice. Les autres doivent poser des questions pour arriver à deviner le mot. Pour les charades, on décompose un mot en syllabes, on donne des indices sur chacune d’elles et on termine par un indice qui décrit le mot en entier.

4. Les mots se suivent …
Un passager dit trois mots. Les autres passagers doivent en trouver le lien et ajouter un mot qui s’inscrit dans la même logique. Par exemple: chèvre, vache, cochon. Ces trois mots désignent des animaux de la ferme. Le participant qui commence doit nommer un animal de la ferme et ainsi de suite, jusqu’à ce que les participants aient épuisé les possibilités. Le lien peut aussi résider dans la sonorité des mots. Par exemple: terre, mer, air.

5. De bien beaux troupeaux!
Si on roule sur une route de campagne, on demande aux enfants de compter les troupeaux de vaches qu’ils voient de leur côté de la route. Celui qui croise un cimetière perd tous ses troupeaux. À la fin du trajet, celui qui a le plus de troupeaux remporte la partie.

6. Nom de code
On demande aux enfants de repérer différents panneaux de signalisation, qu’on a identifiés à l’avance dans le code de la route (travaux, arrêt, zone scolaire, etc.). On accorde des points pour chaque panneau repéré (un point pour un arrêt et deux points pour un panneau de travaux, par exemple). Le premier à identifier le panneau remporte le ou les points. À la fin de la partie, on accorde deux points supplémentaires à celui qui fait une phrase contenant chacune des lettres du mot «arrêt».

7. Alphabet de voyage
Tout au long de la route, on repère des objets dont le nom commence par A, B, C, D, etc.

8. Un conte collectif
Rien de plus plaisant que d’inventer une histoire que chacun façonne à sa guise! Une première personne débute en disant une phrase, la suivante poursuit, etc

9. On lit et on dessine!
On n’oublie pas d’apporter des livres, des crayons et des feuilles de papier. Ces objets rétablissent le calme dans une voiture. Les jeux vidéos portatifs sont aussi utiles, mais comme ils sont très populaires, ils peuvent devenir une source de discorde s’il n’y en a qu’un pour plusieurs enfants.

10. Bébés occupés
Lorsqu’on voyage avec un nourrisson, on prévoit des arrêts fréquents, soit environ toutes les deux heures. Si possible, on s’installe à côté de lui dans la voiture pour qu’il voit notre visage. On apporte des jouets pour l’occuper, mais il ne faut pas les lui donner tous en même temps. On n’oublie pas d’installer un mobile au-dessus de son siège d’auto et de lui donner des anneaux de dentition, qu’il mâchouillera à sa guise.

À ne pas oublier…

  • Toujours apporter quelque chose à boire et à grignoter pour les enfants, ainsi que des serviettes humides en cas de dégât;
  • Faire des arrêts fréquents pour que tous puissent se délier les jambes;
  • Apporter un oreiller pour chaque enfant;
  • Poser des stores de voiture pour les protéger du soleil.

Source: http://www.moietcie.ca/