10marques

Découvrez 10 marques de mode garanties sans fourrure pour un dressing cruelty-free. Et si on adoptait un shopping plus éthique sans jamais être à court d’inspiration et de style ?
Emblème du luxe et de la controverse, la fourrure ne fait pas l’unanimité chez tous les créateurs. Découvrez 10 marques célèbres et stylées qui ont adopté une mode « sans fourrure » pour un dressing cruelty-free.

1. Calvin Klein: c’est en 1994 que la griffe a baissé les armes face à des actions militantes pour le moins agitées de la PETA puis à une rencontre choc avec ses membres. Ils ont en effet diffusé des images du massacre des animaux dans les fermes à fourrure qui ont visiblement profondément choqué le designer américain. Peu après, il annonçait qu’il ne ferait plus recours à la fourrure dans ses collections car ce n’était plus en ligne avec la philosophie de son entreprise. Jolie et noble remise en question!

2. Stella McCartney: « mode vegan« , c’est le crédo de la marque londonienne. Pourtant, la créatrice reconnait que cela ne facilite pas toujours la vie de son équipe créatives pour obtenir les effets désirés avec des matières alternatives. Recherche, innovation et persévérance permettent toutefois d’obtenir chaque saison des créations somptueuses en accord avec l’éthique de la maison.

3. Ralph Lauren: la rumeur souffle que le visionnage d’une vidéo sur l’abattage des renards et visons en Chine aurait scellé la décision pour opter pour le « sans fourrure » en 2006. Ralph Lauren a cédé le reste de ses manteaux bordés de fourrure à la Protection Suisse des Animaux. Ceux-ci ont été distribués à des bergers nécessiteux de Mongolie.

4. Tommy Hilfiger: c’est en 2007 que la marque preppy emboite le pas à Ralph Lauren et capitule face aux pressions de la PETA. Une décision qui n’a pas empêché la griffe de continuer à croître et s’associer avec les it-girls les plus en vogue de leur génération.

5. Vivienne Westwood: ralliée à la cause de la PETA depuis ses débuts, c’est en 2007 que Vivienne Westwood a officiellement revendiqué sa position « sans fourrure » auprès des médias. Une décision audacieuse à une époque où la fourrure revenait particulièrement sur le devant de la scène.

6. H&M: en 2013, la PETA dévoile des vidéos sur l’arrachage manuel de poils sur des lapins angora vivants. Une technique qui « ferait gagner du temps » et n’a pas manqué de susciter l’indignation générale. Peu après, le géant du prêt-à-porter s’est engagé à ne plus utiliser de fourrure angora, une décision suivie également par d’autres marques suédoises.

7. Inditex: le groupe derrière Zara, Bershka et Massimo Duti s’est engagé à ne plus utiliser quelque fourrure animale que ce soit en 2015 après la diffusion de nouvelles vidéos sur l’élevage chinois de lapins angora pour ses marques. Prise de conscience ou obligation marketing pour contrer le bad buzz? Au final, le résultat est quand-même là et c’est le principal.

8. Hugo Boss: en même temps que Karl Lagerfeld s’apprêtait à célébrer les 50 ans de Fendi avec une collection exclusive de fourrure, la maison Hugo Boss s’engageait en 2015 à ne plus y avoir recours.

9. Giorgio Armani: le franc est tombé début 2016, le créateur italien a officiellement annoncé qu’il n’utiliserait plus de fourrure. Il admet en revanche en apprécier l’esthétique et utilisera donc désormais de la fausse fourrure. L’annonce a comblé de bonheur les associations de défense animale.

10. The Kooples: les petits derniers à se ranger du côté des « fur free » ne sont autres que la griffe The Kooples qui a officialisé la nouvelle à la rentrée. Une décision qui met enfin un terme à un bras de fer de plusieurs années avec la PETA France. A partir de 2017, la marque n’utilisera donc plus aucune fourrure pour ses vêtements.

Source: http://www.stylistic.fr/