40ans

Il est plus difficile de maintenir son poids en vieillissant, mais la prise de quelques kilos n’est pas un passage obligé. Voici 10 conseils pour y arriver.

1. Réactiver le métabolisme de base

Grâce à un programme d’entraînement musculaire, nous pouvons réactiver notre métabolisme au repos tout en tonifiant notre ventre, nos cuisses et nos fesses. Un entraînement musculaire, à l’aide de poids et d’appareils de musculation, est le meilleur moyen d’augmenter notre masse musculaire et, par conséquent, de brûler plus de calories.

2. Pratiquer une activité physique régulièrement

Plus nous sommes actives, plus nous avons de chances d’avoir un poids santé et de préserver notre masse musculaire. L’idéal est de choisir une activité que nous aimons et que nous pouvons pratiquer de 3 à 5 fois par semaine: marche, natation, vélo, tennis, danse, etc.

3. S’entraîner « en intervalles »

Ce type d’entraînement consiste à alterner les périodes d’exercices cardio de forte et de faible intensité. Par exemple, on alterne des périodes de course à pied et de marche. Un entraînement de ce type permet de brûler davantage de calories et contribue plus rapidement à une bonne condition physique qu’une activité physique constante d’intensité modérée.

4. Bouger davantage dans la journée

Plusieurs petites activités, pratiquées à différents moments de la journée, nous aident à brûler plus de calories. Prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur, remettre les messages en main propre au lieu d’utiliser le courrier électronique et garer notre voiture loin du bureau sont des façons de dépenser plus d’énergie.

5. Réduire durablement les apport alimentaires

Nous dépensons moins d’énergie qu’à 20 ans, alors nous ne pouvons pas manger autant qu’auparavant. Ainsi, l’un des meilleurs moyens de rester mince est de réduire légèrement nos apports alimentaires, notamment en diminuant nos portions aux repas.

6. Prendre un petit-déjeuner

Le petit-déjeuner nous met à l’abri des «rages alimentaires» qui pourraient se manifester plus tard dans la journée. D’ailleurs, il a été démontré que les gens qui prennent un petit-déjeuner léger mais copieux sont plus minces que ceux qui déjeunent peu ou pas. En négligeant ce repas, nous apprenons à notre corps à stocker plus de calories provenant des repas précédents.

7. Avoir un régime pauvre en gras

Lorsque nous cherchons à consommer moins de gras, la quantité de graisses que nous ingérons devrait se situer autour de 60 à 65 g par jour, soit à peu près le quart de ce que nous consommons habituellement au cours d’une journée. Cela dit, nous devons faire attention aux gras cachés, qui se trouvent dans les aliments transformés et préemballés.

8. Manger plus des protéines

Puisque les protéines procurent la satiété, un repas qui en contient beaucoup fait en sorte que nous avons moins faim au repas suivant. Le mieux est de choisir des aliments riches en protéines, mais pauvres en matières grasses, comme le fromage cottage, le yogourt faible en gras, la volaille sans peau et les blancs d’œuf. On recommande de consommer une quantité de protéines proportionnelle à notre poids en suivant l’équation suivante: un gramme de protéines par kilogramme de poids à chaque jour.

9. Prendre des collations

On essaie de manger toutes les 3 ou 4 heures pour ne jamais donner à notre corps une impression de manque. En effet, lorsque notre organisme est soumis à une restriction alimentaire, il réagit en favorisant la fabrication de réserves énergétiques sous forme de graisse.

10. Diminuer l’alcool

En plus d’être très énergétiques (1 g d’alcool contient 7 calories!), les boissons alcoolisées contiennent du sucre. En limitant notre consommation d’alcool, nous pouvons réduire considérablement notre apport calorique.

Source: http://www.moietcie.ca/