1. Les traitements ciblés et les « produits trompeurs »

Les traitements ciblés et les « produits trompeurs » sont deux des domaines de soins anti-âge qui évoluent le plus rapidement. Le correcteur de La Prairie et le combleur de RoC pour les rides autour des yeux sont devenus populaires. Très tendance aussi, le combleur de rides profondes double puissance, de Kiehl, qui contient des acides hyaluroniques, des peptides, des polymères et de la silice. Il promet de réduire l’apparence des rides de 85 % en quatre semaines.

2. La technologie ciblant les cellules souches

Dans les soins de la peau, la technologie ciblant les cellules souches en est à ses balbutiements. Le plus grand obstacle dans ce type de traitement est la confusion. Les crèmes et lotions pour les cellules souches ne contiennent pas de cellules souches humaines (c’est illégal), pas plus qu’elles ne contribuent à développer de nouvelles cellules. Des produits comme Émulsion visage, d’Amatokin et la gamme Precious Cells de Lancôme, utilisent des ingrédients spécifiques qui aident à garder les cellules de la peau actives plus longtemps.

3. Tout est dans les gènes.

Les géants de soins personnels, P&G, L’Oréal et J&J, ont dépensé des milliards en recherches sur le génome afin de savoir comment la peau réagit au vieillissement, au stress et à la pollution du point de vue moléculaire. Sur le marché, presque tous les sérums et les crèmes, du concentré activateur de jeunesse, Généfique, de Lancôme à la crème de jour et de nuit régénératrice antirides Youth Code de L’Oréal, travaillent en identifiant les protéines et les gènes clés qui vieillissent mal et utilisent des ingrédients tels que du Pro-Xylane pour les nourrir.

4. Applicateurs à bille

Le rendement est un fort argument de vente, alors attendez-vous à voir plus d’applicateurs à bille, applicateurs sans air qui réduisent la nécessité de conservation, de même que des produits à deux phases qui distribuent deux composants dans une pompe, habituellement un sérum et un hydratant.

5. Les produits testés cliniquement

Le terme « testé dermatologiquement » est un peu galvaudé. Cela signifie simplement qu’un tel produit ne causera pas d’éruption cutanée chez la plupart des gens. La mention « Testé cliniquement » deviendra la norme que les femmes rechercheront pour avoir l’assurance qu’un produit peut offrir les bienfaits promis.

6. Produits enrichis

Il se fait des recherches plus poussées sur les effets des changements hormonaux. Quand les femmes approchent de la ménopause, la peau devient plus sèche, plus mince et perd de son volume. Nous voyons déjà poindre de nouveaux produits ultrahydratants. Des combleurs super enrichis sont aussi sur la planche à dessin.

7. Les réparateurs cellulaires

Les réparateurs cellulaires qui aident la peau à rester jeune plus longtemps sont devenus une tendance majeure. Après des années d’utilisation de solutions topiques pour améliorer les rides, les entreprises de cosmétiques, de Olay à Lancôme, utilisent maintenant des ingrédients comme les peptides et le rétinol qui sont éprouvés pour pousser les mécanismes de la peau à produire plus de fibres de collagène, en plus de protéger celles qui existent déjà contre les dommages.

8. Une importante tendance récente consiste en une série de crèmes promettant de lutter contre le relâchement du visage en raffermissant et en lissant le contour de la mâchoire, du visage et du cou, comme la gamme complète Liftante et Raffermissante de RoC, la crème micro-sculptante Regenerist de Olay et la crème soin lifting-fermeté Rénergie de Lancôme. La plupart de ces produits contiennent de la caféine qui contracte la surface de la peau.

9. La théorie épigénétique

Les chercheurs travaillent sur la façon dont la théorie épigénétique affecte la peau. C’est un courant de pensée relativement nouveau qui soutient que les gènes de la peau et du corps peuvent être affectés par le régime alimentaire, le tabagisme, l’exposition aux polluants et les degrés d’obésité de nos parents et grands-parents. Ce sera alors plus difficile pour les entreprises de cosmétiques de convaincre les gens que les effets de leurs produits sont crédibles.

10. Les polymères

Il n’y a pas si longtemps, les femmes étaient contentes d’attendre un mois pour que leur crème hydratante anti-âge fasse effet. Plus maintenant. Il y a eu une augmentation importante de la demande temps/vitesse qui a poussé les entreprises à recomposer leurs produits en y incorporant des polymères pour lisser la peau au contact, des produits éclaircissants et diffuseurs de lumière pour pouvoir prétendre que la peau est visiblement plus belle en aussi peu que sept jours.

Source: http://selection.readersdigest.ca