régime-balance-660x373

Motivée, vous mangez correctement et faites du sport mais vous n’arrivez pas à mincir. Nous vous dévoilons ces 11 raisons qui vous empêchent de perdre du poids.

1. Vous êtes stressée : le cortisol est l’hormone sécrétée par l’anxiété ou l’énervement qui a pour fâcheuse habitude de réveiller la faim à laquelle on ajoute le neuropeptide Y qui réveille l’envie de glucides. Si vous êtes tout le temps sur les nerfs, vous mangerez donc plus, vous aurez plus de mal à vous muscler et la graisse se fera un plaisir de se loger dans votre ventre.

2. Vous manquez de sommeil : la fatigue accentue la sensation de faim et l’envie d’engloutir un bon gros burger. Là encore, c’est le cortisol qui est en cause et monte en flèche lorsque vous dormez moins de sept heures. Ce sont les hormones de croissance qui nous aident à éliminer les graisses, alors on éteint les écrans à 21 heures et on lit !

3. Vous faites trop de sport : d’après une récente étude, avoir une activité cardiovasculaire trop poussée serait mauvais pour la santé. De plus, avoir une activité physique identique et régulière serait démotivant à la longue tandis que varier les activités 4 ou 5 fois par semaine serait plus motivant et donc payant sur le long terme !

4. Arrêtez les produits allégés : en achetant des produits allégés, on pense pouvoir en manger plus que les produits classiques puisqu’ils sont censés être plus légers. Mais en mangeant deux produits allégés la quantité de sucres, graisses ou calories revient à l’équivalent d’un produit classique.

5. Vous ne buvez pas assez d’eau : certes l’eau freine l’apparition de la faim mais en plus de ça boire de l’eau maintient les reins et le foie -organe essentiel pour les lipides qui gèrent les graisses- en bonne santé. Buvez donc au moins 1 litre d’eau par jour.

6. Vous faites de la rétention d’eau : comme lorsque l’on s’affame et que le corps stocke, le manque d’eau dans l’organisme l’entraîne à stocker chaque goutte qu’il reçoit. De plus, l’eau favorise la circulation lymphatique. La rétention d’eau peut aussi apparaître avant les règles ou pendant la grossesse. Forcez-vous à boire tout au long de la journée.

7. Un palier du régime : durant un régime, il arrive que vous ne perdiez plus de poids pendant un moment alors que vos habitudes n’ont pas changé. C’est normal et vous ne devez absolument pas tout abandonner. Le corps doit s’habituer avant de pouvoir continuer à perdre du poids.

8. La sensation de satiété : pour cela, vous devez vous forcer à manger doucement. Bien mâcher, prendre son temps est très important lors des repas. Au cours d’un repas, la sensation de satiété se déclenche au bout d’environ 20 minutes. À ce moment-là, ne vous forcez pas, ne reprenez pas une cuillère de gratin parce que « c’est trop bon » ou parce que vous n’aimez pas jeter. La satiété signifie que votre corps possède tout ce dont il a besoin pour continuer la journée.

9. Vous sautez des repas : lorsque vous sautez un repas, votre corps est en manque d’énergie. Pour éviter d’être en manque, il va donc se rattraper sur le prochain repas en stockant tout et n’importe quoi et en éliminant le moins possible. Donc même si vous n’avez pas un appétit d’ogre au petit-déjeuner, mangez un yaourt et un fruit pourrait vous être plus bénéfique que vous ne le pensez.

10. Vous êtes trop sédentaire : on ne parle pas ici de votre footing hebdo mais de votre choix entre les escaliers et l’ascenseur, ou bien le vélo et le métro. Ces exercices quotidiens stimulent l’organisme et l’aide à éliminer petit à petit.

11. Des repas trop légers : vous affamer et vous serrer la ceinture pendant un régime stricte ne vous sera d’aucune aide. Au moment où vous reprendrez un rythme normal, tous les kilos perdus reviendront plus vite et plus nombreux. Privilégiez un mode de vie sain en mangeant en quantités raisonnables, en variant votre alimentation et en faisant attention aux écarts.

Source: http://www.stylistic.fr/