La mer regorge de nombreuses ressources précieuses et savoureuses. Voici trois produits miracles pour voir la vie en bleu.

mer

L’agar- agar : un allié minceur

Le nom de ce gélifiant végétal vient du malais signifiant « gelée obtenue à partir d’algues rouges » originaire du Japon. Ce gélifiant 100% végétal se présente sous forme de filaments ou fine poudre blanche servant à réaliser différentes recettes comme les mousses, les crèmes ou les glaces. Il remplace facilement la gélatine ou les oeufs, car il est huit fois plus gélifiant que la gélatine. Au Japon, ce produit découvert au XVIIe siècle est utilisé dans certaines pâtisseries sous forme de Tokoroten ou de bouillon d’algues. L’agar-agar possède de nombreuses propriétés nutritionnelles intéressantes. Sa faible valeur calorique lui procure sa faible digestibilité. Il est également riche en minéraux comme le calcium ou le fer et possède des propriétés laxatives, idéales pour les troubles intestinaux. L’élimination des toxines est favorisée par sa texture mucilagineuse. L’agar-agar est recommandé dans un régime amincissant en raison de ses fibres solubles qui apaisent la sensation de faim.

Les algues : un atout santé naturel

En Asie, les algues sont consommées depuis des millénaires. En eau douce ou salée, les algues font partie intégrante des traditions culinaires des populations de la Chine, du Japon, de la Polynésie, d’Hawaï et de la Sibérie. Ce sont des concentrés de bienfaits pour la santé et sont utilisées pour l’alimentation humaine sous forme de compléments alimentaires ou d’additifs. Les algues comestibles se classent par couleur : vertes, rouges et brunes. Les algues les plus consommées sont la dusle, la mousse d’Irlande, les cheveux de mer, la laitue de mer. Ces algues sont riches en oligo-éléments comme le magnésium et en iode. Elles sont également sources de vitamines, en particulier celles appartenant au groupe B ainsi qu’en vitamines C, indispensables pour se protéger des maladies virales. Ces algues contiennent aussi des fibres et des protéines végétales. Les algues sont généralement des coupe-faim et sont recommandées aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes âgées.

Le Plasma de Quinton : un allié pour le corps

Le Plasma de Quinton a été découvert par René Quinton vers la fin du XIXe siècle. Ce passionné de sciences voulait savoir comment était apparue la vie sur terre. Il était convaincu qu’elle a commencé dans la mer ce qui l’a poussé à faire des expériences. Au fil de ses études, il a démontré que le plasma marin et le liquide physiologique de l’être humain sont semblables. Les vertus thérapeutiques de la mer ne sont plus à démontrer. Afin de garder ses propriétés, Quinton a décidé de mettre au point une façon de traiter l’eau de mer. Il a ainsi créé une eau de mer isotonique, dont les concentrations minérales sont identiques à nos liquides physiologiques. Commercialisée depuis 1907, le plasma de Quinton est un remède pour traiter les carences en minéraux et en oligoéléments, pour les diarrhées et les vomissements ou pour les problèmes digestifs. En dermatologie, le plasma est utilisé pour soigner les problèmes de peau comme l’eczéma ou le psoriasis. Présenté sous forme d’ampoule buvable, le plasma de Quinton se prend le matin et à midi en dehors des repas à raison de 2 à 4 ampoules par jour.

Source: http://www.feminimix.com/