vélo-bonnes-raisons (1)

Non, le vélo ne vous fera pas forcément les mollets de Popeye… En plus d’être bon pour la santé, il est aussi green et économique. Bref, il y a plus d’une raison qui nous incite à remonter sur la selle !
On vous parle beaucoup de vélo en ce moment et pour cause : après vous avoir annoncé que le Tour de France comptait une étape féminine, et dévoilé comment ne pas montrer sa culotte sur un vélo… On vous donne toutes les bonnes raisons pour reprendre le vélo. Il est temps d’oublier vos mauvaises chutes, vos semelles râpées par un freinage hasardeux ou encore la souffrance à poser son derrière sur une selle…

A l’âge adulte, on a davantage conscience du danger et c’est certainement cela qui nous freine dans la pratique du vélo. Pourtant, si vous êtes suffisamment prudente et que vous ne circulez pas avec votre musique à fond dans les oreilles, il n’y a pas vraiment de risques d’avoir un accident. Car plus la vitesse est peu élevée, plus vous pourrez contrôler la situation et votre vélo afin d’anticiper sur des zones à risques. Après, on ne vous conseille pas non plus de faire une balade autour de l’Arc de Triomphe…

1. En plus d’être classe, c’est vert : pas de rejets de gaz toxiques et pas de nuisance sonore. Bon par contre, si vous rejetez moins de CO2 qu’un 4×4, c’est plutôt vous qui aurez tendance à inhaler les pots d’échappement des autres voitures.

2. Ca ne coute presque rien : mis à part l’investissement de départ, à la longue il vous coutera moins cher qu’un abonnement Navigo (dont le tarif à l’année vous demanderait presque de piocher dans votre PEL…). Et il va sans dire que c’est bien plus agréable que de prendre le métro.

3. C’est bon pour la santé : il favorise les défenses immunitaires, mais en plus est excellent si vous souffrez de problèmes de dos. Hé oui, la position est impeccable pour les lombaires.

4. Vous faites du sport au quotidien : c’est une bonne astuce pour garder la ligne sans trop d’efforts !

Bref, le vélo c’est cool, c’est hype, bon pour la santé, pas polluant pour un sou et ça donne une allure de folie. On se demande comment on a pu esquisser l’idée de revendre le nôtre !

Source: http://www.stylistic.fr/