Envie d’une crinière défiant toute concurrence avant l’arrivée de l’été ? Bonne nouvelle. Les Brésiliennes – reines de beauté et habituées à la chaleur – ont une flopée de bons conseils pour bichonner nos cheveux à souhait… sans passer par la case soins chimiques. La preuve par 4.

PRENDRE SOIN DE SES CHEVEUX… DEPUIS SA PLUS TENDRE ENFANCE

Ce n’est plus un scoop : les Brésiliennes chouchoutent leur crinière – comme la prunelle de leur yeux (ou presque). Leur secret ? Commencer les après-shampoings, masques et autres soins en tout genre dès le plus jeune âge. « Les mamans commencent à hydrater et soigner les cheveux de leurs petites filles à 5 ou 6 ans au moins une fois par semaine… mais pas qu’à la maison. Elles prennent aussi le temps de faire découvrir à leurs chérubins les joies du salon de coiffure », explique Amelia Alves, spécialiste capillaire chez Novex, marque de produits de beauté brésiliens lors d’une entrevue avec l’édition britannique du ELLE. Attention, pas question d’utiliser des produits chimiques. Le must : l’huile de coco. Grâce à ses vertus hydratantes, revitalisantes et anti-UV (rien que ça), elle s’est déjà hissée au rang d’incontournable dans le vanity des Brésiliennes. Alors, on essaie quand ?

SE COUPER LES CHEVEUX SELON LES PHASES LUNAIRES

Traditions, remèdes de grand-mère, superstitions… Au Brésil, disons que les cheveux, c’est une affaire de famille. Pour avoir une crinière de rêve (défiant toute concurrence), rien de tel que d’aller faire un tour chez son coiffeur chouchou. Et si l’adage « en coupant les pointes, les cheveux repoussent 10 fois plus vite » occupe notre esprit depuis notre plus tendre enfance, pas question de tout couper au mauvais moment. « Beaucoup de Brésiliennes coupent leur cheveux selon les différentes phases lunaires pour obtenir plus de résultats. Ma mère le dit : il ne faut pas ignorer la lune quand il s’agit de couper les cheveux », affirme Valeria Cole, fondatrice de Teadora, à nos consœurs de ELLE UK. Vous l’aurez compris, tout est dans le (bon) timing. Et à chaque lune ses bienfaits. La nouvelle lune renforcerait les brins abîmés, le croissant accélérerait la croissance tout en augmentant la brillance, la demi-lune, elle, serait idéale pour dompter les cheveux épais et frisés. Pour celles qui cherchent du volume, coupez votre crinière lors de la pleine lune. Il ne reste plus qu’à mettre la main sur ce calendrier lunaire – partiellement égaré.

OPTER POUR LA « VELATERAPIA »

Partisanes du moindre effort (et impatientes), passez votre chemin. La Velaterapia est une pratique ancestrale à pratiquer avec modération (et très laborieuse). Depuis la nuit des temps, les Brésiliennes s’arment de bougies pour faire la peau… aux fourches. Appelée donc la Valeterapia, cette technique capillaire consiste à se faire « brûler » les cheveux grâce à une flamme de bougie délicatement passée sur chacune des mèches (préalablement enroulées sur elles-mêmes). La chaleur élimine les extrémités disgracieuses tout en ouvrant le follicule du cheveu afin de le rendre plus réceptif à la ribambelle de soins appliquée après le traitement. Et surprise : nous voilà débarrasser des pointes rebelles sans même perdre un centimètre. « C’est plus efficace qu’une simple coupe de cheveux. En enroulant les mèches, seules les petites fourches et cheveux abîmés ressortent, il n’y a donc aucun risque que les cheveux en bonne santé brûlent à leur tour », confie Fernanda Lacerda, coiffeuse au salon Maria Bonita à Soho (connu pour être le meilleur salon brésilien du pays). Si les Brésiliennes pratiquent la Valeterapia les yeux fermés, pourquoi pas nous ? A vos bougies, mesdames.

SUCCOMBER AU CHOCOLAT

Avis aux gourmandes. Le chocolat est un allié de taille pour arborer une crinière de rêve. Minute papillon. Si le cacao nous remonte le moral en cas de chagrin (ou pas d’ailleurs), pas question de se jeter sur la tablette qui se cache au fin fond de vos placards. Pour qu’il fasse effet, rien de tel que de préparer un masque maison… au chocolat. Bourré de vitamines et de minéraux, le cacao transforme tout ce qu’il touche en or (à part nos cuisses), particulièrement les crinières brunes. La bonne recette ? Une tasse d’eau, 1 cuillère à café de fécule de maïs, 1 cuillère à soupe de votre masque fétiche, 1 cuillère à café de cacao en poudre, 1/2 cuillère à café de glycérine végétale (attention à mettre la dose exacte sous peine de dessécher votre chevelure) et une cuillère à café d’huile de noix (du Brésil, c’est mieux). Mélangez énergiquement la fécule de maïs au cacao avant de le réchauffer à feu moyen jusqu’à formation d’une pâte. Laissez reposer puis refroidir avant de rajouter les autres ingrédients. Une fois élaboré, appliquez généreusement sur chacune de vos mèches humidifié au préalable. Patience, il faudra attendre 30 petites minutes pour le chocolat fasse effet avant de rincer à l’eau froide. Le petit plus : faire un bain de kératine, pour rendre les cheveux épais et brillants jusqu’à quatre semaines. Adieu frisottis, mèches abîmées et autres fourchus. Dites bonjour à la crinière de rêve… digne d’une brésilienne.

Source: http://www.elle.fr