Vous souhaitez réduire votre consommation de sucre, mais vous avez besoin de motivation? Voici quelques faits qui vous en donneront.

5raisons

La surconsommation de sucre nuit au fonctionnement du cerveau

Une étude de l’université UCLA menée sur les rats a montré qu’un régime riche en fructose ralentit le fonctionnement du cerveau, entravant les activités liées à la mémoire et à l’apprentissage. « Notre étude montre qu’un régime riche en fructose nuit au cerveau ainsi qu’au corps. C’est une découverte en soi », déclare Fernando Gomez-Pinilla, professeur de neurochirurgie à l’école de médecine David Geffen à UCLA et professeur de biologie et de physiologie intégrative au collège des lettres et des sciences de UCLA.

5raisons1

La surconsommation de sucre augmente le risque de développer un cancer

Un article provocateur paru dans le New York Time, écrit par le chercheur Gary Taubes, détaille une partie de l’histoire de la recherche sur le sucre et avance que la consommation du sucre raffiné et de sirop de maïs riche en fructose a un effet sur la capacité de l’organisme à réguler le taux d’insuline. L’insuline favorise la croissance de tumeurs, d’où le problème pour ceux qui ont un taux d’insuline élevé.

5raisons2

La surconsommation de sucre augmente le risque de faire du diabète

Les bonbons et autres aliments sucrés contiennent beaucoup de calories, ce qui favorise la prise de poids,
et le surplus de poids est l’un des facteurs qui augmentent le risque de diabète de type 2.

5raisons3

La surconsommation de sucre fait chuter le niveau d’énergie

Le sucre des collations fournit à l’organisme de l’énergie sous forme de glucose, certes, mais elle ne dure pas longtemps. Et lorsque la chute du niveau d’énergie survient, vous pouvez ressentir de la fatigue, des maux de tête et le besoin de manger du sucre sur-le-champ.

5raisons4

La surconsommation de sucre favorise l’acné

Une étude publiée dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics a montré qu’il existe un lien entre les aliments riches en glucides (comme le sucre) et l’acné. « Un indice glycémique élevé, un régime à haute teneur glycémique et la consommation de produits laitiers sont les principaux facteurs permettant d’établir un lien entre le régime alimentaire et l’acné », expliquent les auteurs de l’étude.
La bonne nouvelle, c’est que les aliments associés à un indice glycémique élevé sont aussi des aliments malsains tels les grains raffinés (la farine blanche, par exemple), les gâteaux, les pâtisseries, les boissons gazeuses, les céréales sucrées et les biscuits. Donc, en réduisant votre consommation d’aliments malsains, non seulement vous améliorer votre peau, mais aussi votre santé.

Source: http://www.plaisirssante.ca/