yeux

Vous affichez une fois un regard fatigué et marqué, et voilà que tous vos collègues vous demandent si vous êtes malade. Pour éviter ce genre de petites déconvenues, une seule solution : prendre régulièrement soin de ses yeux. Voici les 6 gestes à ne pas zapper pour avoir de beaux yeux.

PRATIQUER LA GYMNASTIQUE DU VISAGE

60. C’est le nombre (important !) de muscles qui façonnent notre visage. Pas étonnant donc que certaines rides commencent dès l’âge de 30 ans (voire avant, selon l’hydratation et la qualité de la peau). Celles que l’on traque le plus souvent se situent autour des yeux : les pattes-d’oie et la ride du lion.

La solution : pratiquer la gymnastique du visage. Pour atténuer les pattes-d’oie et tonifier les paupières, on ferme les paupières puis on dirige nos yeux vers l’arête du nez et on maintient cinq secondes. On finit en ouvrant les yeux et en regardant droit devant soit, cela cinq fois, chaque jour. Pour effacer les cernes, on positionne les annulaires en biais sous les paupières inférieures et l’on tire légèrement vers le bas en tentant de fermer les yeux. Et pour assouplir la ride du lion, on place les majeurs et les annulaires au milieu des sourcils pour les faire glisser vers les tempes en essayant de fermer intensément les yeux. On maintient cinq secondes et recommence cinq fois.

PRENDRE SOIN DU CONTOUR DE L’ŒIL

Les muscles, c’est fait. Place maintenant à l’hydratation. Composé à 70% d’eau, le corps à besoin d’être hydraté à l’intérieur comme à l’extérieur pour avoir une belle peau. On mise donc tout sur une bonne crème hydratante et on redouble de vigilance pour le contour des yeux. La peau y est extrêmement fine, elle s’abîme et se froisse plus rapidement.

La solution : on applique matin et soir une crème ou un sérum contour des yeux premières rides avant 30 ans, rides après 30 ans et peaux matures après 40 ans. On ne lésine pas non plus sur les patchs et autres masques en tissus spécialement conçus pour les yeux afin d’hydrater intensément et redonner un coup d’éclat instantané.

AVOIR UN BLANC D’ŒIL PARFAITEMENT BLANC

Pas de joli regard sans un blanc d’œil impeccable. Pourquoi ? Parce que cette partie de l’œil (appelée aussi sclère ou sclérotique) peut, chez certaine personnes, rougir à cause des vaisseaux dilatés par le port de lentille, la piscine, la climatisation, les allergènes ou encore les larmes. Ce côté rougi va alors atténuer la belle couleur de nos iris et nous donner un air malade ou fatigué.

La solution : il faut toujours consulter un ophtalmologue pour les rougeurs ou un médecin si le blanc de l’œil jaunit (risque d’un problème au foie ou à la vésicule biliaire). Néanmoins, se nettoyer un peu l’œil à l’aide d’un collyre peut faire l’affaire. Les gouttes bleues d’Inoxa, par exemple, sont efficaces car le bleu de la solution va capter la couleur rouge pour faire ressortir le blanc de l’œil. Attention, l’effet est éphémère et il ne faut pas en abuser.

NOURRIR SES CILS À L’HUILE DE RICIN

Avoir des beaux yeux passe aussi par des cils en bonne santé. Et bonne nouvelle : tout le monde peut se faire un regard de biche.

La solution : on opte pour une cure d’ huile de ricin pendant un mois, appliquée sur les cils ou on l’utilise en huile démaquillante pour les yeux au quotidien. Belle frange de cils garantie !

MAÎTRISER SES CILS

Si toute fois l’huile de ricin ne vous suffit pas, il existe quelques petites astuces à garder sous le coude. Longueur, courbure, densité… tout est envisageable.

La solution : primo, l’hygiène. Il est primordial de changer son mascara tous les un ou deux mois pour éviter de s’appliquer sans cesse les bactéries accumulées et susceptibles de provoquer des conjonctivites. On veille aussi à changer automatiquement son produit après une infection oculaire. Côté pratique, on arrête absolument les petites allers-venus rapide du bâtonnet dans le tube de mascara sous peine de le dessécher très rapidement. On peut également opter pour un recourbe cils, à faire avant la pose de mascara et uniquement si nos cils sont en bonne santé (grâce à l’huile de ricin). Enfin, si ce n’est toujours pas assez, il existe les faux cils temporaires sous forme de petits plumeaux ou de grandes franges et/ou les poses de faux cils chez un professionnel du regard. Dans ce cas, c’est le budget et le temps de tenue qui diffèrent.

DESSINER UNE BELLE LIGNE DE SOURCIL

On aura beau chouchouter ses yeux, le regard sera toujours terne si notre ligne de sourcils n’est pas entretenue. Car ce sont eux qui participent à donner du caractère à notre visage.

La solution : on s’épile les sourcils sans modifier notre ligne et s’ils sont trop longs on coupe en petites et plusieurs étapes. On peut très bien aller chez un professionnel du regard avant de se lancer seule pour apprendre les bases et les gestes qui conviennent le mieux à notre regard. Une fois ce travail réalisé, on investit dans un kit à sourcils pour bien les sculpter.

Source: http://www.elle.fr/