Les douleurs des règles sont déclenchées par des hormones qui provoquent une contraction de l’utérus. Mais, que les règles douloureuses apparaissent dès la puberté ou plus tard, elles ne sont pas une fatalité.

1. Règles douloureuses: rétablir l’équilibre hormonal
Les douleurs des règles sont provoquées par les prostaglandines, des hormones qui provoquent une contraction de l’utérus et de la zone tout autour. Ces douleurs sont banales mais mieux vaut consulter quand on est gênée car le médecin vérifiera qu’aucun organe n’est atteint et que vous ne souffrez ni d’un fibrome ni d’un problème d’endométriose. Puis il proposera un traitement dont l’objectif est de mettre les ovaires au repos.

Pour rétablir l’équilibre hormonal, le médecin prescrit une pilule, un patch, un anneau contraceptif ou encore des progestatifs de synthèse 10 à 20 jours par mois. Si ce n’est pas suffisant, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (mais pas d’aspirine!) pris dès les premiers signes, soulagent. Ils peuvent d’ailleurs être la solution en cas de douleurs épisodiques.

2. Règles douloureuses: 3 traitements naturels

En phytothérapie
Le Dr Bérangère Arnal, gynécologue-obstétricienne et responsable du Diplôme universitaire de phytothérapie, prescrit en continu des plantes qui agissent comme les progestatifs : gattilier, achillée millefeuille, alchémille .Et en cas d’échec après 3 mois, des plantes à action oestrogénique (potentille, ansérine, sauge, fenouil, houblon, ginseng) une semaine avant les règles.

En homéopathie
Le Dr Arnal préconise Folliculinum (5CH dès le premier jour des règles, 7CH le deuxième, 9CH le 3e, 15CH le 4e et 30 CH le 5e) en traitement de fond. Et donne en alternance tout au long de la journée Colocynthis, Magnesia phos et Progesteronum (9CH) pour soulager la douleur pendant les crises.

En aromathérapie
On préconise de diluer 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon (aux propriétés antispasmodiques) dans une huile végétale, puis d’appliquer ce mélange en massage léger sur le bas-ventre, deux fois par jour.

Une tisane qui calme
Demandez à votre herboriste ou à votre pharmacien de préparer ce mélange : 50g d’alchémille parties aériennes, 50g d’achillée millefeuille sommités fleuries et 50g d’hamamélis feuilles. Versez 3 cuillerées à soupe rases dans un litre d’eau chaude, laissez infuser 15 mn, buvez 4 à 6 tasses par jour.

A noter qu’il existe également un patch chauffant pour soulager les règles douloureuses.

3. Règles douloureuses: les médecines alternatives
L’ostéopathie est utile lorsque des problèmes de dos, d’utérus rétroversé, de trouble de la statique pelvienne, peuvent provoquer ou aggraver ces douleurs, surtout en cas d’insuffisance veineuse.

L’acupuncture donne d’excellents résultats, assure le Dr Denis Colin, spécialiste de la médecine chinoise, car les douleurs peuvent être dues à une quantité ou une qualité insuffisante d’énergie dans le corps, à une mauvaise circulation de cette énergie ou bien à un excès de froid ou de chaleur. En traitant certains points d’acupuncture, on obtient en quelques séances un rééquilibrage de l’énergie.

L’hypnose est moins connue, pourtant elle permet de réduire la sensation de douleur des deux tiers.