Vous croyez que le gras est mauvais pour la santé? Détrompez-vous! Non seulement les matières grasses sont bonnes pour nous, mais nous devrions en consommer tous les jours.

Le gras est-il bon pour vous?

Vous ne savez plus si le gras est bon ou mauvais pour la santé, ou les deux? Rassurez-vous, c’est normal; en raison de l’information conflictuelle sur le sujet, il est difficile de savoir si on devrait en consommer ou l’éviter.

En fait, ça dépend.

Consommer les gras provenant des régimes alimentaires typiquement Nord américains, comme les gras trans, les huiles hydrogénées, les gras saturés et certaines huiles tropicales peuvent conduire à l’inflammation chronique et à la maladie, ils sont donc à éviter.

Mais l’huile d’olive, de noix, de graines, l’huile végétale non transformée et les huiles non hydrogénées, ainsi que les nouvelles sources de gras santé, sont des sources de matières grasses bénéfiques pour la santé que vous devriez consommer tous les jours.

L’huile d’avocat

D’un vert clair et d’une saveur piquante unique, l’huile d’avocat est idéale pour les trempettes ou pour en verser sur la salade.

Valeur nutritive: la lutéine (bonne pour la santé des yeux) et la chlorophylle (un antioxydant).

Comment la consommer: elle se marie naturellement avec le guacamole, les salsas et les chilis. Elle constitue aussi une excellente vinaigrette.

L’huile de noix de coco

L’huile ou le beurre de noix de coco n’est plus utilisé uniquement en tant qu’huile de bronzage, étant de plus en plus consommé par les végétaliens et les amateurs de desserts santé. Blanche et de consistance molle à la température ambiante et solide, lorsque refroidie, l’huile a un goût prononcé de noix de coco.

Valeur nutritive: sous forme solide, elle est idéale dans les desserts santé végétaliens crus. Cette huile fait encore l’objet d’études, mais il est rapporté qu’elle a des propriétés antibactériennes, qu’elle est riche en vitamines K et E ainsi qu’en fer. Certains avancent qu’elle peut même contribuer au maintien de poids, car elle réduit le stress que subit le système endocrinien.

Comment la consommer: en raison de son goût prononcé de noix de coco, elle se prête davantage aux desserts et aux recettes asiatiques comme le cari, les nouilles et les beignets de poissons frits.

Le beurre de karité

Mieux connu pour son utilisation dans les traitements de la peau, le karité est comestible (ne vous précipitez pas pour goûter à celui pour le corps que vous avez à la maison, il se pourrait qu’il soit parfumé). Extraite de la noix de l’arbre de karité africain, cette huile au goût légèrement rôtie est utilisée dans la cuisine africaine depuis des siècles et constitue l’un des ingrédients utilisés dans la fabrication du chocolat d’aujourd’hui.

Valeur nutritive: ce beurre est riche en vitamines E et A, ainsi qu’en antioxydants, mais uniquement sous sa forme pure et non raffinée. En consommer aide aussi les populations d’Afrique; consultez le site The Shea Project pour en savoir plus.

Comment le consommer: granuleux et friable à la température ambiante, il faut le chauffer légèrement afin de le ramollir ou le liquéfier avant de l’utiliser en cuisine.

Les noix de macadamia

Les noix de macadamia sont un délice dans les biscuits, car elles fondent lentement dans la bouche, grâce à leur matière grasse, reconnue pour ses bienfaits sur la santé. Originaire d’Australie, la première culture commerciale fut produite à Hawaii, dans les années 20. Elles sont devenues au fil du temps un dessert prisé des touristes.

Valeur nutritive: L’huile de macadamia déborde d’acides gras mono-insaturés (de bon gras) et pourrait aider à réduire le taux de cholestérol. Elle est riche en vitamine E et en antioxydants et contient des acides gras oméga 3 et oméga 6 dans un rapport d’environ 1 pour 1, ce qui est excellent. Évitez de donner des macadamias à votre chien, car elles sont un poison pour lui.
Comment la consommer: son point de fumée étant très élevé, elle constitue un excellent choix pour préparer des mets sautés.

L’huile de chia (Salvia hispanica)

Originaire du Mexique et cultivée aujourd’hui partout dans le pays, ainsi qu’en Amérique centrale et en Amérique du Sud, c’est une excellente huile alimentaire.

Valeur nutritive: l’huile de chia est très riche en acide gras oméga-3.

Comment la consommer: très visqueuse et d’un goût de noix prononcé, elle est idéale pour tremper le pain, pour les vinaigrettes et comme touche finale pour parsemer les plats de poissons et de légumes.

L’huile de pépins de raisin

Adopté depuis des générations en Europe, l’usage de l’huile de pépins de raisin a fait son chemin jusqu’en Amérique et nos cultivateurs en produisent désormais eux-mêmes. D’un vert très clair et d’un goût léger, cette huile polyvalente peut servir tous les jours.

Valeur nutritive: des études ont montré qu’elle peut aider à réduire le taux de mauvais cholestérol (LDL) et augmenter celui du bon (HDL). Elle contribuerait par ailleurs à réparer les parois artérielles.

Comment la consommer: son goût neutre et son point de fumée élevé en font une excellente huile pour la cuisson et pour la confection de gâteaux.

L’huile de cameline

De la famille des brassicacées, comme le brocoli, la moutarde et le chou, cette plante fait partie de l’alimentation des Européens depuis 3000 ans, mais sa présence au Canada est récente.

Valeur nutritive: Cette huile jaune doré renferme une quantité exceptionnellement élevée d’oméga-3, elle est donc un choix tout désigné pour les végétariens et ceux qui ne consomment pas de poissons. Elle regorge de vitamine E et d’antioxydants.

Comment la consommer: elle se marie parfaitement avec le brocoli et le chou-fleur. Son goût rappelle celui du chou-fleur dans la sauce au fromage; elle se prête donc à merveille aux trempettes et aux plats auxquels on souhaite ajouter un filet d’huile.

plaisirssante.ca