Considéré par beaucoup comme l’aliment le plus savoureux qui soit, le chocolat noir offre également de nombreux bienfaits. Évitez toutefois d’en abuser car c’est tout de même un produit riche en sucre et en gras.

chocolat

1. Il est riche en antioxydants
Le chocolat noir renferme de bonnes quantités de flavonoïdes, substances antioxydantes qu’on retrouve dans le vin rouge ainsi que de nombreux fruits et légumes, et qui combattent les maladies. De fait, il semble qu’il contienne plus de flavonoïdes que tout autre aliment.

ccho

2. Il peut soulager les symptômes du SPM
«Les fringales de chocolat qui nous prennent à cette période du mois s’expliquent facilement», de dire Nathalie Lussier, spécialiste en crudivorisme de Toronto. «Le chocolat libère des endorphines, qui calment l’anxiété. De plus, il est riche en magnésium», minéral qui agit positivement sur l’humeur et prévient la rétention d’eau. Cependant, les excès de sucre, de sel et de caféine peuvent avoir l’effet inverse, provoquant des ballonnements et de la rétention d’eau (sans parler du gain de poids). Par conséquent, essayez l’une de ces recettes pour obtenir votre dose de chocolat de manière saine:

chocolat (1)

3. Il pourrait faire baisser le taux de cholestérol
Lors d’une étude de petite envergure menée à l’université de l’Illinois à Urbana-Champaing, on a découvert que la consommation de chocolat noir faisait baisser le taux de cholestérol et améliorait la pression artérielle.

Bien que l’étude ait été subventionnée par le fabricant de chocolat Mars, Inc., elle a été menée en double aveugle et révisée par des experts.

mulher-chocolate

4. Il pourrait prévenir les complications de la grossesse
Les résultats d’une nouvelle étude indiquent que la théobromine, substance chimique présente dans le chocolat, pourrait diminuer le risque d’éclampsisme, complication majeure de la grossesse. Plus le chocolat est foncé, meilleur il est.

L’éclampsisme (symptômes précédant l’éclampsie) a pour effet d’élever la pression artérielle chez les femmes enceintes; la consommation de chocolat pourrait diminuer ce risque de 69%. L’étude menée auprès de 2300 femmes a permis d’établir que celles qui en tiraient le plus de bienfaits consommaient de trois à cinq portions par semaine, particulièrement durant leur troisième trimestre.

Malgré ces résultats, les chercheurs estiment qu’il faudra d’autres études pour établir l’existence d’un lien direct entre la consommation de chocolat et une diminution du risque de faire de l’éclampsisme.

Chocolate-Wallpaper-HD-Pictures-44

5. Il contribue à prévenir la cardiopathie
On a montré lors d’une étude récente que la consommation régulière de chocolat à 70%, à raison d’environ 20 g par jour, améliorait la circulation sanguine, comparativement à ce qu’on a observé chez les sujets qui prenaient des produits chocolatiers pauvres en cacao. Il semble que les effets positifs qu’exerce le chocolat noir soient liés à la propriété de ses polyphénols de libérer de l’oxyde nitrique, messager chimique qui augmente la dilatation des artères tout en améliorant l’apport sanguin et en diminuant l’agrégation plaquettaire.

Soulignons toutefois que les résultats d’autres études ont indiqué que le lait prévenait l’absorption des polyphénols que renferme le chocolat noir, neutralisant par conséquent ses effets bénéfiques. Le lait renferme de grandes quantités de caséine, protéine qui interagit avec les polyphénols et prévient leur absorption par les intestins. Il et donc préférable de prendre du chocolat noir pur et d’éviter de boire du lait en même temps.

M_Id_379545_Eating_Chocolate

6. Il pourrait améliorer l’état de votre peau
Des chercheurs de l’université Heinric Heine (Allemagne) ont exposé des consommateurs de chocolat à un rayonnement ultraviolet et ont découvert, au bout de six semaines, que leur peau était moins rouge (diminution de 15%) que celle de ceux qui n’en consommaient pas. «Nous pensons que certains des composés du chocolat agissent comme filtres anti-UV», explique Wilhelm Stahl, chercheur en chef de l’étude. Au bout de 12 semaines, la peau des mêmes sujets était plus dense (16%) et moins pelée (42%) que celle des autres. Quant au soi-disant risque que le chocolat cause l’acné, des chercheurs de l’université de Newcastle (Australie) ont passé en revue les études à ce sujet et n’ont rien trouvé qui donnaient à penser qu’il pouvait déclencher ce genre de problème.

dark-chocolate-bits_0

7. Il pourrait soulager la douleur
Les résultats d’une étude récente publiée dans le Journal of Neuroscience indiquent que les rats ne réagissent pas aussi rapidement à la douleur quand ils consomment du chocolat. Ce n’est pas une raison, toutefois, pour abuser de vos chocolats préférés, les chercheurs de l’étude ayant conclu leur article sur une mise en garde: augmenter sa consommation de chocolat pour contribuer à l’obésité. Il est donc important de faire preuve de modération. Fait notable, les chercheurs ont découvert au cours de cette étude que l’eau soulageait également la douleur.

Source: http://www.plaisirssante.ca/