Chaque année, 20 millions de Canadiens souffrent de troubles de la digestion. Et après 40 ans, les problèmes gastro-intestinaux peuvent augmenter puisque votre système digestif se modifie à mesure que vous vieillissez. Voici 7 facteurs importants auxquels il faut vous attarder.

Un changement de régime alimentaire

Trouble

Vous rappelez-vous quand vous pouviez manger ce que vous vouliez sans crainte de ballonnements, de brûlures d’estomac ou de diarrhée? Malheureusement, les aliments que vous consommiez à 20 ans pourraient vous causer plus de difficultés à 40 ans. En vieillissant, les aliments qui contiennent des épices, du lactose ou un surplus de sucre peuvent être plus difficiles à digérer. Tenez un journal alimentaire et soyez conscient des aliments ou des repas qui déclenchent les symptômes inconfortables, de sorte que vous pouvez éviter des troubles digestifs.

Un manque d’exercice

canape

Il est assez commun pour les personnes dans la quarantaine d’être tellement occupées à prendre soin de tout le monde qu’elles ont peu de temps à consacrer à un programme d’exercice. Selon la clinique Mayo, ce manque d’exercice peut provoquer la constipation.
Un peu d’exercice tous les jours — une séance avant le petit déjeuner, un cours de yogapendant le déjeuner, prendre les escaliers au travail, ou une promenade après le dîner — peut contribuer à ce que votre système digestif fonctionne correctement et à prévenir la constipation.

Une interaction médicamenteuse

3-interaction

Des conditions telles que le diabète, l’hypertension artérielle et l’arthrite peuvent apparaître dans la quarantaine, incitant votre médecin à vous prescrire des médicaments pour traiter ces maladies. Certains médicaments peuvent être difficiles pour l’estomac, provoquant une sensation de faim excessive, l’indigestion, la constipation ou des nausées, tandis que d’autres peuvent interagir négativement avec les vitamines ou les médicaments supplémentaires que vous pourriez prendre.
Pour réduire les risques de troubles gastro-intestinaux d’origine médicamenteuse quand on vous prescrit un nouveau médicament, consultez votre médecin et votre pharmacien. Lorsque vous faites part de tous les remèdes que vous prenez — vitamines, suppléments à base de plantes, médicaments —, vous donnez aux professionnels de la santé une image claire de votre situation. Avec une liste complète, ils seront en mesure de vous aider à éviter les interactions médicamenteuses et à réduire les risques de problèmes digestifs.

Un niveau accru de stress

4-stress

Jongler avec les exigences de la carrière, les enfants, les parents vieillissants et les finances peut stresser et déborder quelqu’un dans la quarantaine. Lorsque le niveau de stress grimpe, c’est souvent le système digestif qui reçoit directement le contrecoup. La digestion peut ralentir ou même s’arrêter lors d’un stress extrême, entraînant des douleurs abdominales ou de la diarrhée. Pratiquer des techniques antistress comme des exercices de respiration profonde, ou la méditation peut aider à diminuer les effets d’un mode de vie stressant.

Des fluctuations hormonales

crampes

Les perturbations de l’appareil digestif telles que les gaz, les ballonnements, la constipation et la diarrhée chez les femmes âgées de 45 à 55 ans sont souvent causées par les changements hormonaux qui accompagnent la périménopause et la ménopause.

Pas assez d’eau

Boire

Les jours très occupés par les déplacements, les longues heures au bureau et la navette pour aller chercher les enfants peuvent entraîner une consommation d’eau insuffisante. Lorsque vous êtes pressé ou sur ​​la route, l’idée de boire de l’eau est vite oubliée. Mais sans une hydratation adéquate, l’efficacité du système digestif peut ralentir, entraînant la constipation et des douleurs abdominales.

Pour contrer la constipation, il est impératif de consommer de l’eau tout au long de la journée. Traînez une bouteille d’eau dans votre sac de sorte qu’elle soit facilement accessible. Plusieurs fruits et légumes, le thé et même le café contiennent de l’eau. Alors, maintenir une alimentation équilibrée vous aidera également à rester hydraté et à éviter la constipation.

Des soins dentaires déficients

soin-dentaire

C’est dans votre bouche qu’a lieu la première étape de la digestion. Mâcher soigneusement les aliments en petits morceaux facilite une saine digestion. Mais un brossage et un usage de la soie dentaire irréguliers peuvent conduire à des affections bucco-dentaires douloureuses comme le saignement des gencives, des dents qui se déchaussent, de la pourriture et des infections. La douleur peut aussi rendre difficile de mâcher les aliments correctement, forçant votre estomac à faire des heures supplémentaires pour digérer vos repas. Il pourrait en résulter des gaz à l’estomac et des ballonnements. Des examens dentaires réguliers, le brossage et la soie dentaire (au moins deux fois par jour) permettent de garder votre bouche en santé. Sans aucun problème dentaire, vous serez en mesure de bien mastiquer vos aliments et d’éviter les problèmes gastro-intestinaux dus à une mauvaise mastication.

Source: http://www.plaisirssante.ca/