deco

Maison de vacances ou de week-end, une résidence secondaire, c’est du plaisir mais c’est aussi… une autre maison à meubler et à décorer. Comment faire pour qu’elle soit accueillante, à la fois pour la famille et les amis, jolie et relaxante sans pour autant vous ruiner ? Éclairages, couleurs, vieux meubles, rangements, accessoires, mélange des matières… Il existe toute une série d’astuces et de gestes simples qui peuvent vous permettre de réaliser vos envies en douceur. Cela demande peu de temps et le résultat peut être surprenant.

1 Soignez les éclairages

lumière joue incontestablement le premier rôle dans la déco d’une résidence. Véritable “créatrice d’ambiance”, elle peut avoir un effet apaisant ou stimulant. “Un mauvais éclairage, ça joue sur le moral”.Il faut donc particulièrement soigner cet aspect-là. La clé du succès ? “La combinaison de plusieurs éclairages. L’idée, c’est de varier au maximum les sources lumineuses.” À chaque pièce ses règles : “L’éclairage diffus (plafonnier, suspension…), qui répand une lumière forte dans l’ensemble d’une pièce, est parfait dans une cuisine ou une salle à manger, mais moins intéressant dans une chambre. Indirect (un lampadaire, par exemple), l’éclairage crée une atmosphère cosy. Parfait dans un salon ! Il faut aussi des éclairages directs ciblés, comme une liseuse ou une lumière sur le miroir d’une salle de bains. Enfin, n’oubliez pas certains endroits : éclairer l’intérieur des placards, ça peut être utile pour bien voir les vêtements que l’on choisit quand on n’est pas bien réveillé !”
Mise en garde. Dans les résidences secondaires, le réseau électrique est parfois vétuste. Il faut donc être pointilleux sur les normes de sécurité, tout particulièrement à proximité des points d’eau et dans les salles de bains.

2 Réaménagez par la couleur

“On peut être audacieux dans les petites pièces, pour leur donner du caractère. Dans les grandes pièces, pour ne pas se sentir agressé, mieux vaut ne colorer qu’un seul mur. ” Autre principe à retenir : “Les couleurs influencent notre perception des volumes. On peut ainsi mettre en avant les qualités d’une pièce ou atténuer ses défauts.” Pour réduire la hauteur d’un plafond, il est par exemple conseillé de le peindre d’une couleur foncée, qui donnera l’impression de le rapprocher du sol.
Mise en garde. Prenez en compte les nuances de la région et ne faites pas un copier-coller de ce que vous pouvez trouver dans les magazines de déco ! C’est le meilleur moyen de vous retrouver avec une ambiance qui ne colle pas du tout à votre personnalité. Surtout, osez ! Il existe une telle palette de couleurs que chacun peut trouver son bonheur.

3 Customisez vos vieux meubles

Aujourd’hui, l’artiste c’est vous ! Personnaliser un vieux meuble, c’est lui redonner une seconde vie avec peu d’argent et beaucoup d’idées. Donner un coup de peinture et changer les poignées des portes, quand on n’a pas les moyens de se repayer une cuisine entière, ça peut être spectaculaire… “Si le meuble a des lignes droites, on peut s’amuser : l’habiller avec des patchworks, y coller des strass ou des pétales de fleurs en tissu, recouvrir le plateau de mosaïque, etc.
Mise en garde. Prenez bien le temps de jeter votre dévolu sur des meubles qui peuvent connaître une seconde vie. Il faut aussi penser à bien s’outiller. Et ne pas se précipiter, au risque de tout rater.

4 Optimisez les rangements

Il n’y a jamais assez de rangements ! Nous avons tous tendance à accumuler des objets peu utilisés… “Les plus accessibles doivent être ceux dont vous vous servez le plus souvent.Or, nous avons tendance à regrouper les choses entre elles parce qu’elles se ressemblent. Je pense aux ustensiles de cuisine. Au contraire, il faudrait avoir un tiroir avec les objets que l’on utilise tous les jours. Et la fourchette à escargot, celle que l’on n’utilise que deux fois par an, sera très bien dans une boîte placée en haut du placard de votre chambre. La dernière règle, c’est de tout étiqueter… Pour ne pas oublier ce que vous avez mis dans la charmante boîte rose !”
Mise en garde. Si votre budget le permet, ne négligez pas les portes des placards et les tiroirs lors de l’aménagement de votre résidence secondaire. Très sollicités, ils sont soumis à des mouvements quotidiens.

5 Accessoirisez, c’est essentiel !

Le mieux, c’est encore de créer la surprise. “Dans un intérieur très design, pourquoi pas une commode de style Louis XV ? S’il n’y a que des matières moelleuses, je vais m’offrir une table en inox. Quand tout est ton sur ton, quand tout se fond dans le décor, on ne voit plus l’objet. Pour que ce soit efficace, il faut que les accessoires accrochent l’oeil. Pas besoin de s’offrir des objets très chers. L’important, c’est qu’ils soient en décalage avec le reste du décor. ”
Mise en garde. Attention au total look. Partir d’une couleur ou d’un matériau et le décliner à l’infini, non !

6 Jouez le mélange des matières

Mélanger les matières permet de rompre avec la monotonie. Encore faut-il être à l’aise dans ce type d’exercice… Pour ne pas virer à la cacophonie, il faut trouver un fil conducteur. Des matières différentes, d’accord, mais dans la même couleur ou la même forme. On peut par exemple s’amuser avec des coussins en cuir, en lurex et en velours, à condition qu’ils aient tous la même forme. Côté mobilier, on peut allier métal, bois ou meubles laqués, toujours en essayant de rester dans les mêmes tonalités. “Il faut trouver le juste équilibre et ne pas avoir peur de se tromper!
Mise en garde. Le mieux est l’ennemi du bien. Surtout pas de mélange à tout prix ! Mieux vaut s’en tenir à deux ou trois matières différentes bien réfléchies.

7 Végétalisez votre résidence

“Les plantes exotiques sont parfaites pour nos intérieurs. En effet, elles poussent à la même température toute l’année. Au contraire, les méditerranéennes ont besoin de différentes températures, de l’alternance jour-nuit.” Pour créer un écrin de verdure, on choisit le raphis, un palmier peu gourmand en lumière et en eau, ou le caféier, pour changer. Ceux qui n’ont vraiment pas la main verte choisiront un cactus. “Un verre d’eau par mois et il est heureux !” Mais la dernière mode, ce sont les murs végétaux. Comptez entre 600 à 1 000 e le m2. Le prix du luxe vert…
Mise en garde. Avant d’aller faire votre shopping plantes, prenez le temps de mesurer l’espace disponible et la lumière. Ensuite, évitez de placer des plantes près des sources de chaleur… Trop proches du radiateur, leurs jours seront comptés !

Source: http://consomag.tn/