cheveux

Vous versez une larme à chaque fois que vous sortez votre peigne ? Pas de panique ! On a soumis le problème au coiffeur expert Kérastase, David Lucas. Avec ces 8 astuces toutes simples, les nœuds dans vos cheveux ne seront plus qu’un mauvais souvenir.

CHOUCHOUTEZ VOS LONGUEURS

Plus les cheveux sont secs, plus ils ont tendance à s’emmêler. « Les cheveux secs ont les écailles ouvertes, alors ils s’agrippent les uns aux autres, ce qui crée des nœuds » explique David Lucas. Utilisez des produits adaptés pour les nourrir, les hydrater, et lisser la fibre capillaire. Et surtout, usez et abusez des huiles, sérums et soins sans rinçage. En créant une fine couche protectrice, ils scellent l’hydratation, comblent les brèches et rendent vos cheveux plus doux.

BROSSEZ SOIGNEUSEMENT VOS CHEVEUX TOUS LES SOIRS

On le sait, des cheveux qui accrochent sont des cheveux qui s’emmêlent. C’est pourquoi il est très important, chaque soir, de débarrasser votre chevelure des poussières, des cheveux morts et des résidus de produits coiffants en la brossant soigneusement avec une brosse propre et de qualité. Nos grand-mères ne juraient que par les cent fameux coups de brosse du soir. Promis, on ne vous oblige pas à compter, mais sachez qu’un bon brossage rendra vos cheveux plus disciplinés, et donc moins emmêlés.

DORMEZ LES CHEVEUX ATTACHÉS

Pour créer un nid de nœuds, rien de tel que les frottements ! La situation la plus traître ? La nuit, quand vous dormez cheveux lâchés et que votre chevelure frotte contre votre taie d’oreiller. David Lucas recommande de dormir avec une tresse lâche, mais il existe beaucoup d’autres coiffures à se faire la nuit. Et si l’idée de vous coiffer avant de dormir vous fatigue, vous pouvez aussi opter pour une taie d’oreiller en soie, nouvelle lubie des beautystas, qui réduit considérablement les frottements.

PROTÉGEZ VOS CHEVEUX DES AGRESSIONS EXTÉRIEURES

La pluie les fait frisotter, le soleil et la climatisation les assèchent, le vent les balade dans tous les sens… Tous ces éléments extérieurs causent des dégâts, et des nœuds ! Alors protégez-les du soleil, tressez ou attachez-les pour les tenir à l’abri du vent, coiffez-le bien au chaud sous un bonnet l’hiver, bref traitez vos cheveux comme s’ils pouvaient ressentir les agressions au même titre que votre peau.

SÉCHER N’EST PAS FROTTER

C’est une erreur que l’on a toutes faite : frictionner nos cheveux avec une serviette éponge après les avoir lavés. C’est tentant, on en convient, surtout lorsqu’on est pressée… Mais c’est la garantie d’une usure mécanique du cheveu, et d’un démêlage deux fois plus difficile. Le bon geste ? Bien essorer vos cheveux en sortant de la douche, puis les enrouler dans une serviette en microfibre (plus absorbante). Vous pouvez masser, mais pas frotter. Une fois la plus grande partie de l’humidité absorbée, démêler délicatement vos cheveux, et laissez-les sécher à l’air libre.

CHOISISSEZ L’OUTIL DE DÉMÊLAGE QUI VOUS CONVIENT

Essayer de se démêler les cheveux avec le mauvais outil, c’est se rendre la tâche plus difficile… et surtout plus pénible ! Les cheveux frisés ou crépus préfèreront un démêlage aux doigts ou avec un peigne à dents larges, alors que les cheveux les plus lisses pourront opter pour des dents plus resserrées. Il existe aussi des outils malins, comme les Tangle Teezer, qui sont spécialement conçus pour démêler les chevelures les plus capricieuses, facilement et sans douleur. Le chouchou de David Lucas ? La Scalp Brush : une brosse japonaise qui vient à bout des nœuds les plus coriaces sans effort et en un rien de temps !

DÉMÊLER VOS CHEVEUX DES POINTES AUX RACINES

Quand on passe le peigne directement des racines jusqu’aux pointes, on fait descendre les nœuds le long des cheveux… et on se retrouve bien souvent coincée à mi-longueur. Mais quand on tire encore plus fort, gare aux dégâts ! Pour faciliter le démêlage et éviter la casse, il convient de procéder palier par palier, en remontant. On commence par démêler les pointes, puis on recommence quelques centimètres plus haut, et ainsi de suite jusqu’à arriver aux racines.

FAIRE UN PASSAGE CHEZ LE COIFFEUR

Malgré tous ces conseils, vos cheveux s’emmêlent toujours au niveau des pointes quand vous passez la main dedans ? Pas de mystère, elles sont tout simplement trop abîmées, cassées ou fourchues, et s’accrochent les unes aux autres. Pour David Lucas, pas de miracle : « si la reconstruction capillaire existait, ça se saurait ! ». Il est donc temps de passer par la case coiffeur pour rafraichir votre coupe. Mais pas de panique : à moins d’avoir les cheveux très abimés, un petit centimètre de coupe suffit souvent à régler le problème.

Source: http://www.elle.fr/