poids

Selon la psychologue clinique, Terese Weinstein Katz, Ph.D., auteur de l’ebook « Eat Sanely: Get Off The Diet Roller Coaster For Good », il est temps d’en finir avec les idées reçues et de penser que les gens minces sont plus heureux. En effet, la perte de poids ne règle pas toujours tous les problèmes. Certes, il va améliorer la santé, booster l’estime de soi et donner une meilleure image de soi, mais ce n’est pas en soi quelque chose de miraculeux qui va améliorer certaines facettes de votre vie !

1. Votre vie amoureuse

Si votre relation amoureuse n’allait pas lorsque vous aviez 10kg en plus que cela va miraculeusement s’arranger après votre régime. D’ailleurs, cela pourrait être pire, car un changement positif de l’un induira la jalousie de l’autre.

Il sera en effet tenté de penser que comme vous prenez mieux soin de votre santé et de votre apparence, vous serez tenté d’aller vers quelqu’un qui a les mêmes qualités. Pour éviter d’en arriver là, il est intéressant d’expliquer à l’autre ses objectifs, mais aussi ses motivations et les raisons pour lesquelles on souhaite perdre du poids. Il est également intéressant d’essayer de le rassurer et de minimiser ses inquiétudes en lui disant que sa jalousie ou l’insécurité qu’il ressent n’ont pas de raison d’être.

2. Votre emploi

Vous avez toujours souhaité postuler pour un poste, mais craignez de ne pas être reçu à cause de vos formes ? Positivez, si tout le monde pensait ainsi, on n’avancerait pas ! Ne remettez pas vos projets en fonction de vos pertes de poids, vous manquerez de nombreuses possibilités.

Si vous décrochez votre promotion après votre perte de poids, c’est tant mieux, mais ne pensez surtout pas que c’est à cause de votre transformation physique que cela a eu lieu. Ayez mieux confiance en vos compétences, car c’est de cela qu’il est question. Bien évidemment, certaines personnes diront que c’est facile à dire qu’à faire, mais employez-vous à utiliser des affirmations positives et des mantras et répétez-les à vous-même tous les jours, surtout lorsque le doute s’insinue dans votre tête.

3. Vos ressentis

Beaucoup de gens pensent que la dépression dont souffrent les personnes en surpoids est en rapport avec leur poids. C’est vrai, mais les gens qui estiment que cette dépression s’en ira avec la perte de poids ont tout faux. Ils ne vont pas automatiquement se sentir mieux, car comme la dépression est un problème intermittent, il n’a rien à voir avec le poids.

En somme, la perte ou la prise de poids ne changera rien, si vous souhaitez vous sortir de votre dépression actuelle, faites-le et essayez d’en discuter avec un psychologue qui trouvera les bons mots pour vous soulager de vos peines et de vos doutes.

4. Votre estime de soi

Certes, la perte de kilos et le fait de retrouver un corps plus svelte et plus tonique donnent un sérieux coup de pouce à l’égo tout en boostant l’estime de soi, mais cela ne va pas pour autant apporter de changements miraculeux.

Vous serez moins complexé par vos kilos en plus et serez plus à même d’avoir une meilleure appréciation de vous-même, de vos efforts et vous serez surtout plus à même de prendre soin de vous.

5. Votre relation avec la nourriture

La perte de poids devrait vous aider à améliorer votre relation avec la nourriture, mais cela ne devrait pas être le déclencheur d’un changement alimentaire. Avant vote régime, vous aviez déjà surement commencé une transition, une sorte de modification de vos habitudes alimentaires alors, tenez-vous-en et essayez d’éviter au mieux l’effet yo-yo qui est fréquent après une perte de poids flagrante.

Au besoin, confiez-vous à un nutritionniste qui saura vous aider à établir un bon menu-planning.

6. Votre relation avec les autres

La perte de poids n’améliore pas votre relation avec les autres. Si vous avez toujours été froid et distant, ce n’est pas parce que vous aurez perdu vos kilos en plus que vous serez devenu agréable et conciliant envers les autres. La perte de poids n’influe en rien sur la personnalité et ne permet également pas de changer son attitude envers les autres.

7. Votre conception du bonheur

On associe souvent perte de poids et bonheur, mais la vérité, c’est qu’il n’est pas nécessaire de passer par un régime drastique pour gagner en confiance et gouter au bonheur. Accepter son corps tel qu’il est aujourd’hui est déjà un pas vers le bonheur alors, n’attendez pas de perdre 10kg pour le faire. Le meilleur poids, ce n’est pas la taille 0, c’est surtout le poids qui vous rend heureuse et qui vous fait sentir femme ! Bref, la véritable clé du bonheur ne réside pas dans le nombre de kilos que l’on perd, mais plutôt dans notre capacité à accepter ses différences.

8. Votre reflet dans le miroir

Il n’est pas rare que des femmes ayant suivi un régime drastique ne se retrouvent plus après coup. Elles n’acceptent pas le reflet d’elles dans le miroir et certaines tombent même dans la dépression sous le coup du changement. Tout cela pour dire que la plus belle image que l’on a de soi n’inclut pas toujours une perte de poids.

9. La perte de poids n’est pas une fin en soi

Enfin, il convient de rappeler que la perte de poids n’est pas une fin en soi. Les femmes qui pensent qu’en perdant du poids, elles seront plus heureuses dans leur vie et auront plus de facilité à avoir ce qu’elles ont toujours voulu sont dans le faux et seront au final, déçues du résultat !

Source: http://www.befashionlike.net/