Qui me fréquente de proche ou de loin, que cela soit dans ma sphère privée, sociale ou professionnelle, tout le monde sait que je conçois l’égoïsme sain comme la base incontournable de l’équilibre humain.

a-propos-de-l-egoisme-sain-8684

Je ne crois pas avoir découvert ou transmis quelque chose de nouveau, ce que j’appelle « Egoïsme sain », et que d’autres nomment autrement, ne parlons-nous pas tous du même concept que Socrate avec son « Connais-toi toi-même » ?

Plus j’avance en âge et plus je constate que beaucoup de gens en toute bonne foi souhaiteraient porter secours, mais ce que je comprends surtout, c’est que la plupart aimeraient pouvoir professionnaliser l’idée de sauver son prochain et d’en faire un business lucratif tout en peinant à y arriver. Et pourquoi donc à votre avis ?

Il y a beaucoup de différences entre travailler dans le domaine de l’humain en tant que professionnel et agir en mode Mère Teresa. Et en quoi consiste plus exactement le mode Mère Teresa ? C’est simple, démonstration concrète : Une personne agit en mode Mère Teresa quand quelqu’un face à soi vous réclame quelque chose et que vous, PAR PITIE, vous accédez à la demande en faisant les choses à la place des gens.

Ce mode Mère Teresa est contre productif au possible et ce pour plusieurs raisons. D’une part, en faisant à la place des gens, vous leur dites sans le leur dire clairement « tu es un(e) incapable et moi je vais te montrer comment je sais ». Et d’autre part, ce que vous risquez de récolter de toute façon c’est le contraire de ce que vous pensez devoir obtenir, c’est-à-dire la reconnaissance d’autrui puisque par essence, personne n’aime qu’on vienne lui faire la leçon et être redevable. Et pire que tout encore, en usant du mode Mère Teresa, on est responsable de la mentalité d’assistanat que l’on développe par son besoin de contrôle et de rendre l’autre dépendant.

Par contre, exemple inverse : Quand une personne se prend en charge et veille sur ses propres besoins, elle ne peut que développer vis-à-vis des autres une saine relation humaine puisqu’elle entretient déjà avec elle-même un rapport sain. Quand on attend d’autrui ce que l’on doit faire pour soi-même, on rentre dans un rapport malsain de manipulation, de culpabilité, de reproches et de ressentiments, tout ça n’est bon pour personne.

Autre exemple concret : Quand par exemple sur Mesa je publie une chronique ou un article, à aucun moment je ne rends quelqu’un responsable de la lecture ou non, de mes diverses publications. J’estime que personne n’est obligé de me lire, que si les gens me lisent, c’est tant mieux, s’ils ne me lisent pas, c’est tant pis ; mais à aucun moment je ne cherche à amener le lecteur à moi, parce que je respecte trop sa liberté parce que je respecte d’abord la mienne.

Je crois finalement que dans la vie, tout est simple mais que c’est nous qui la compliquons. Il me semble que pour arriver à faire passer un message, faut-il déjà que le message soit clair pour soi-même, non ? Donc appelons un chat un chat. Démonstration :

Si vous souhaitez travailler dans le domaine de l’humain, commencez par faire le point sur vous-même, car pour s’occuper d’autrui, faut-il déjà être en accord avec soi-même et savoir déjà prendre soin de soi-même. Sinon, cela s’appelle être un charlatan et de toute façon, cela se voit les gens incompétents, car aucune tricherie ne peut perdurer sur le long terme !

Et quand vous travaillez, soyez dans votre profession, c’est-à-dire que quand vous êtes un boucher, faites le boucher, ne faites pas le pâtissier, car c’est un autre métier, ou alors, changez votre appellation et collez au métier que vous voulez épouser.

Et n’oubliez pas une chose : N’oubliez pas d’estimer votre valeur en permanence, demandez-vous ce que vous valez et à quel prix. Si déjà vous ne savez pas ce que vous valez à vos propres yeux, ne soyez pas étonné que face à vous, que vous ayez des gens qui ne vous « calculent » pas !

En un mot, soyez COHERENT, soyez CONSTANT, aimez-vous, respectez-vous, soyez responsable et surtout, soyez SAINEMENT EGOÏSTE !

Source: http://www.mesacosan.com/