Dans le corps il y a le système nerveux dit sympathique et le système dit parasympathique.

L’un permet d’actionner des muscles en général au repos etc (classique)sous le contrôle de la volonté, l’autre permet le fonctionnement autonome de certains muscles indépendamment de la volonté, garantissant la survie (le principal exemple étant le cœur).

Effectivement des muscles appelés muscles lisses lors d’une excitation sexuelle vont se mettre à se contracter pour écraser les veines (et pas les artères) irriguant le pénis.

Le sang continue donc d’affluer par les artères et ne peut repartir par les veines. c’est l’érection.

Toute contrariété, stress, etc. va produire des hormones (dont adrénaline) qui empêcheront ce fonctionnement. Ou, après éjaculation idem.

Donc en temps normal l’homme doit bien être au repos mais son érection reste indépendante de la volonté, à notre grand regret d’ailleurs.

Maintenant pourquoi le matin? 1ere cause, le taux de testostérone est à un pic le matin et durant toutes les phases de sommeil paradoxal (tous les hommes ont une érection de 20 à 40 mins environ 3 à 5 fois par nuit, à chaque phase de sommeil paradoxal).

Le matin c’est également une phase de sommeil paradoxal quand on se réveille naturellement (on ne se réveille jamais en phase de sommeil profond).

C’est aussi pourquoi si on se réveille avec le réveil matin, on peut ne pas bander car on peut se trouver à ce moment dans une phase de sommeil profond.

Seconde explication, effectivement le volume de la vessie appuie sur les nerfs érecteurs et participe à celle-ci.

En résumé, un taux de testostérone élevé, phase de sommeil paradoxal et bonne santé et c’est une érection très forte (la plus forte d’ailleurs de toute la journée) assurée au matin.

Lorsqu’elle ne se produit plus sur une longue période c’est d’ailleurs signe d’un problème organique ou physiologique (sa fréquence se réduit également avec l’âge).

Source : http://www.diabolikweb.com