Problème de peau de l’adolescence qui perdure parfois à l’âge adulte, l’acné empoisonne la vie quotidienne de millions de personnes.

Que savez-vous sur l’acné ?

1) L’acné n’atteint que le visage.

C’est faux.

Certes, les boutons d’acné apparaissent le plus souvent sur le visage, mais ils peuvent également être présents sur le dos (plus souvent chez les garçons), la face antérieure du thorax et les épaules.

2) Le chocolat peut aggraver l’acné.

C’est faux.

A ce jour, il n’existe aucun argument solide pour penser que les aliments ingérés dans le cadre d’une consommation courante puissent aggraver l’acné.

3) Certains cosmétiques peuvent induire ou entretenir l’acné.

C’est vrai.

Choisissez des produits sur lesquels est notée la mention :  » testé non comédogène « , c’est-à-dire ne favorisant pas l’apparition de comédons ou boutons noirs.

4) Il faut éviter les crèmes pour peau sèche.

C’est vrai.

Il faut appliquer une crème pour peau grasse et vérifier la présence de la mention  » non comédogène « .

5) Pour le maquillage, les  » poudres soleil  » peuvent induire des points noirs.

C’est vrai.

6) En cas d’acné, le soleil est bénéfique car il assèche les boutons.

C’est faux.

C’est vrai qu’il assèche les boutons et que l’acné s’améliore durant l’été pour cette raison. Mais dès l’automne, les rechutes d’acné sont fréquentes.

En effet, le soleil épaissit la couche superficielle de la peau, la couche cornée, ce qui tend à boucher l’orifice du canal de la glande sébacée et induit donc la formation de boutons noirs. Alors, attention à l’effet trompeur du soleil…

A noter également que chez certains patients, le soleil déclenche immédiatement une poussée d’acné dite  » acné solaire « .

7) Un des traitements de l’acné repose sur des antibiotiques.

C’est vrai.

Les traitements par antibiotiques en comprimé (famille des cyclines) sont indiqués dans les formes modérées à sévères d’acné.

Ils agissent en détruisant les bactéries qui participent à la formation des boutons inflammatoires.

La durée du traitement est généralement de trois mois minimum. Un traitement local complémentaire est en général associé.

8) L’acné guérit spontanément bien avant l’âge de 30 ans.

C’est vrai.

C’est vrai dans la majorité des cas, et la guérison est progressive.

9) Les traitements actuels guérissent définitivement l’acné.

C’est faux.

Ils permettent de faire disparaître les boutons, mais ceux-ci réapparaissent souvent à l’arrêt du traitement.

Il ne faut donc jamais arrêter son traitement sans avis médical et bien respecter la posologie indiquée par le médecin. Généralement, à l’arrêt du traitement, le médecin prescrit un autre traitement pour  » entretenir  » la guérison.

Toutefois, les traitements permettent de raccourcir la durée de l’acné, voire la fréquence et la sévérité des crises.

A savoir également : les effets du traitement en comprimés commencent généralement à se faire sentir au bout d’un à deux mois. Alors patience…

10) Certaines pilules contraceptives aggravent l’acné.

C’est vrai.

Il est conseillé d’utiliser une pilule dite de 3e génération, (contenant un progestatif de 3e génération), considérée comme non androgénique, c’est-à-dire sans effet sur la glande sébacée.

11) L’acné apparaît avec la puberté.

C’est vrai.

L’âge moyen de début de l’acné est de 12 ans chez les filles et 13 ans chez les garçons.

Toutefois, dépendant de l’âge de la puberté, l’acné débute parfois plus précocement, dès l’âge de 8-9 ans, en particulier chez les filles.

Source : http://www.e-sante.fr