Tout ce que vous pensez savoir sur l’arthrite est probablement faux ! Le point sur les 4 idées reçues les plus répandues.

1. L’ARTHRITE… C’EST DE L’ARTHRITE !

FAUX

Tout comme il n’y a pas « un » cancer mais plusieurs sortes de cancer, il n’y a pas « une arthrite » mais cette maladie (que l’on appelait autrefois « rhumatismes » ) regroupe plus d’une centaine d’affections différentes parmi lesquelles : l’arthrose, la goutte, la polyartrite rhumatoïde, le lupus…

Ce qui veut dire que si vous (ou un membre de votre famille) pensez souffrir d’arthrite, il est important de prendre rendez-vous avec le médecin avant d’opter pour l’automédication et de prendre des compléments alimentaires à base de glucosamine.

2. ON NE PEUT PAS FAIRE GRAND-CHOSE CONTRE L’ARTHRITE

FAUX

« Les personnes qui souffrent d’arthrite ne doivent surtout pas céder au fatalisme et peuvent faire plusieurs choses pour améliorer leur quotidien et réduire les douleurs articulaires » explique le Dr Eric Matteson, chef du département de rhumatologie à la célèbre clinique Mayo .

“ La première chose à faire est souvent de perdre du poids car les quelques kilos perdus grâce à un régime permettent de réduire le poids supporté par les articulations.

Si vous n’avez pas de problème de surpoids, il faut malgré tout penser à équilibrer votre alimentation car les personnes qui souffrent d’arthrose ont plus de risque d’avoir un diabète de type 2 ou une maladie cardio-vasculaire.

Les meilleurs aliments sont ceux qui composent ce que l’on appelle le « régime méditerranéen » : huile d’olive, viandes blanches, poisson, légumes et aliments riches en omega3.

Et il ne faut pas, non plus, hésiter à avoir recours aux anti-douleurs quand celle-ci est trop vive » insiste le médecin.

3. L’ARTHRITE EMPÊCHE DE FAIRE DE L’EXERCICE

FAUX

C’est sans doute l’idée la plus répandue sur la maladie : la plupart des personnes qui souffrent d’arthrite sont persuadées qu’elles ne peuvent pas faire d’exercice à cause des douleurs articulaires qu’elles ressentent.

Or, l’exercice est non seulement autorisé mais il est même recommandé car l’inactivité provoque une accélération de la dégradation des articulations.

Bien sûr il n’est pas question de se lancer dans un semi-marathon mais parmi les activités physiques conseillées il y a la gym aquatique, la marche (à condition que ce soit sur des surfaces planes), le yoga ou encore le Tai-chi qui renforce les muscles autour des articulations et donc accroît leur résistance.

4. FAIRE CRAQUER LES DOIGTS DONNE DE L’ARTHRITE

FAUX

Voilà une nouvelle qui va rassurer toutes celles et ceux qui ont l’habitude de faire craquer les articulations de leur doigt : le bruit que vous entendez lorsque vous faites « craquer » vos articulations ne provient ni du cartilage, ni de l’os.

Il ne risque donc guère de les abimer ou de provoquer une arthrose plus tard.

Ce craquement est dû à des bulles de gaz qui se forment dans la synovie lorsque la pression baisse dans l’articulation, ce qui arrive quand on « écarte » les os.

Toutefois, les médecins déconseillent de céder trop fréquemment à ce « tic » qui sollicite les articulations pour rien.