jetlag

Le syndrome du décalage horaire, ou jetlag en anglais (parfois nommé « arythmie circadienne ») est une condition physiologique particulière qui résulte d’un voyage rapide à travers plusieurs fuseaux horaires, généralement en avion. Un tel voyage décale effectivement les différentes horloges internes (rythme circadien ou cycles du sommeil) et l’activité extérieure (alternance jour/nuit, activité autour d’un individu)

1/ Penser au contour des yeux

Parce que ce sont eux qui accusent les petites baisses de régime et surtout la fatigue, on chouchoute ses yeux et leurs contours… Pour cela, on applique bien évidemment un contour des yeux -au départ et 15 minutes avant l’arrivée- mais on mise également –au cours du vol- sur les patchs hydratants. Vite collés, vite oubliés, ils permettent d’abreuver la peau en continu, évitent au contour de se friper et à la patte d’oie de se marquer !

2/ Miser sur l’anticernes

Pour la mise en beauté à quelques minutes de l’arrivée, on évite tout ce qui peut marquer le visage comme le fond de teint par exemple. La bonne pioche : un correcteur à poser sur tout ce qui fâche, boutons, ombres et cernes. Pour cela, on applique un stylo lumière sur les ailes du nez, dans le coin interne de l’œil, sous l’arcade sourcilière et dans le creux du menton. Illico, et en quelques coups de pinceaux, le regard se réveille.

3/Voir rouge

Si la fatigue plombe les traits, le joker pour rallumer le teint c’est… le lipstick rouge ! Corail, mandarine, carmin… pourvu que le coloris claque bien ! A choisir dans une texture satinée plutôt que mate, pour encore mieux éclairer.

4/ Hydrater, hydrater et hydrater encore

Parce que l’air ambiant est particulièrement sec à plusieurs centaines de mètres de hauteur (et dans une cabine pressurisée), on hydrate copieusement et le plus souvent possible sa peau… Pour commencer, on élimine tout maquillage et on applique sur peau nette une crème blindée en actifs nourrissant. Pendant le vol, et toutes les deux heures environ, on hydrate les mains, les lèvres et on vaporise une brume hydratante (ensuite tamponnée avec un mouchoir en papier). Envie de faire une petite sieste pendant un long courrier ? On applique un masque pour se réveiller avec un teint plus frais et une peau plus lisse à l’arrivée.