auto-examen

Nombre d’entre nous palpent leur poitrine régulièrement dans l’angoisse de détecter une grosseur. Mais quels sont les bons gestes et que faire si l’on a un doute ? L’auto-examen des seins est une manipulation précise que chacune peut pratiquer en complément de la visite régulière chez un gynécologue. Mais pour bien l’effectuer, voici quelques conseils.

À quoi sert l’auto-examen des seins ?
L’auto-examen des seins est tout d’abord une façon de s’impliquer dans le suivi de sa santé, et de d’apprendre à mieux connaître son corps. Mais cette observation peut aussi permettre de détecter la présence d’une modification anormale : petite boule, ride cutanée, écoulement du mamelon…
Dans ce cas, il faudra impérativement consulter un médecin qui effectuera un examen plus complet et posera un diagnostic.

Comment procéder ?
L’auto examen des seins se déroule en 2 phases :

– Tout d’abord, commencez par une inspection visuelle. Pour cela, placez-vous torse nu devant un miroir et observez si il y’a une asymétrie des mamelons. Puis, penchez vous légèrement en avant, levez et descendez les bras droit devant et vérifiez que le contour des seins ne présente aucune déformation ou irrégularité localisée.

– Pour la palpation, allongez-vous, un coussin sous les épaules pour relever légèrement le haut du corps.
Placez votre main droite à plat sur votre sein gauche et effectuez de petits mouvements circulaires, sur toute la surface du sein, en le faisant rouler sur les côtes.
Recommencez la palpation avec la main gauche pour le sein droit.
Tâtez également le creux de chacune vos aisselles avec le plat de vos doigts.

Vous pouvez également demander à votre gynécologue de vous montrer les gestes à effectuer.

Quand faire un auto-examen des seins ?
Il est conseillé de faire l’auto-examen des seins 2 ou 3 jours après les règles, car le sein est plus souple.
Et pour la fréquence, une fois par mois suffit largement, surtout si on pratique l’auto-examen correctement.

Que faire si l’on sent quelque chose ?
Si vous sentez une boule dans votre sein, la première chose à faire est de ne pas paniquer. Attention en effet à ne pas confondre « grosseur dans le sein » et cancer ! Dans bien des cas, une boule dans le sein correspond à un kyste bénin, une mastose (souvent après 40 ans) ou un adénofibrome (souvent avant 30 ans). Si vous détectez quelque chose de suspect lors de votre auto-examen, parlez-en donc rapidement à votre médecin.
L’auto-examen des seins ne remplace donc pas la visite annuelle chez le gynécologue, ni des examens plus poussés comme la mammographie ou l’échographie. En effet, la palpation manuelle permet au mieux de détecter une grosseur d’1 cm, alors qu’une radiographie peut déceler un lésion débutante de quelques millimètres !

Source: http://www.aufeminin.com/