soleil

Comment s’y retrouver devant la panoplie de produits solaires qui s’offrent à nous? Il suffit de choisir la bonne crème et surtout de bien l’appliquer pour qu’elle soit efficace. Simple à dire, mais pas si facile à mettre en pratique.

Est-ce que les produits solaires contenus dans les crèmes de jour sont efficaces?

Il est important de vérifier la liste des ingrédients et le FPS. Souvent, les compagnies qui fabriquent des produits solaires choisissent des ingrédients protecteurs plus performants que les compagnies qui fabriquent des cosmétiques et qui ajoutent seulement un ingrédient protecteur. L’indice de protection est souvent très faible : 5 ou 10.

Crème solaire et chasse-moustiques : est-ce une bonne association? Lequel doit-on appliquer en premier?

Selon Santé Canada, il n’est généralement pas recommandé d’utiliser des produits deux en un, c’est-à-dire contenant à la fois de la crème solaire et des insectifuges à base de DEET. Mais s’il faut appliquer ces deux produits, l’Association canadienne de dermatologie recommande de mettre d’abord la crème solaire et de la laisser pénétrer dans la peau pendant 20 minutes avant d’appliquer le DEET. On ne devrait jamais appliquer de DEET sur les bébés de moins de six mois, affirme Santé Canada1.

Faut-il nettoyer sa peau après avoir porté une crème solaire toute la journée?

Les nouveaux produits solaires ne laisseraient plus autant de résidus qu’auparavant. Un bon nettoyant devrait donc suffire. Ceux à base d’huile enlèveraient mieux la crème solaire sur le visage.

La lotion après soleil peut aider à prévenir le dessèchement et l’irritation de la peau. Une peau irritée est un terrain propice aux lésions.

Est-il important de protéger du soleil les cicatrices récentes?

On protège une plaie ou une cicatrice pour éviter de faire des marques. Des taches brunes ont tendance à apparaître sur la peau qui se cicatrise (surtout chez les gens qui bronzent facilement). Les cellules qui régénèrent la cicatrice se multiplient rapidement et produisent plus de mélanine. En les exposant au soleil, on risque de provoquer une hyperpigmentation. Ce n’est pas dangereux, mais il est possible que ces marques demeurent en permanence. Il vaut mieux bien les couvrir.

Quand doit-on remplacer les produits solaires?

On peut généralement se fier aux dates de péremption. Cependant, il se peut aussi qu’une exposition prolongée à la chaleur fasse perdre aux produits solaires leurs capacités protectrices. Ainsi, si leur couleur ou leur texture change, il ne faut pas hésiter à les jeter.

À partir de quel âge peut-on appliquer de la crème solaire aux enfants?

Il est déconseillé d’appliquer de la crème solaire à un bébé de moins de six mois, entre autres en raison des réactions allergiques qu’elle pourrait causer. Il faut donc rechercher les endroits ombragés et bien le couvrir avec chapeau et vêtements longs.

Après six mois, vous pouvez appliquer de la crème solaire, mais évitez les produits solaires qui contiennent de l’oxybenzone (BP-3) ou du PABA, des ingrédients allergènes. Une autre règle de base : si possible, ne pas exposer votre enfant au soleil de 10 h à 14 h.

Si votre enfant prend des médicaments, il est possible que sa peau devienne plus sensible au soleil et à certains produits solaires. Demandez conseil au pharmacien.

À quel moment de la journée doit-on le mieux protéger notre peau?

De 10 h à 16 h, au moment où les UVB, les rayons les plus courts et les plus puissants, sont les plus forts. Cependant, les UVA, des rayons moins puissants, mais qui occasionnent des dommages en profondeur, sont présents durant toutes les heures d’ensoleillement.

Quel type de produit solaire devrait-on choisir?

Le plus populaire est la crème, mais il existe d’autres formes : vaporisateur, gel, bâtonnet compact, etc. Ils ont sensiblement la même efficacité.

Les personnes qui ont une peau grasse ou qui ont tendance à faire de l’acné préféreront le vaporisateur, qui bouche moins les pores de la peau. À l’inverse, une crème plus riche sera plus appropriée pour les peaux plus sèches.

Doit-on appliquer un indice FPS plus élevé sur le visage que sur le reste du corps?

Sur les endroits les plus exposés, comme le nez et les oreilles, il peut être indiqué de choisir un indice plus élevé. Néanmoins, même avec un facteur 45 ou 60, on parle encore d’un filtre et non d’un écran total. Il y a donc encore des rayons UV qui passent au travers.

Est-ce que l’écran total existe?

L’écran vraiment « total » n’existe pas. Les produits ainsi nommés n’arrêtent jamais la totalité de la lumière. Au mieux, ils protègent de la totalité des UVB et d’une partie des UVA.