bienetres

Envie de faire du sport simplement, sans s’épuiser ou se blesser ? Mettez-vous à la marche active et laissez-vous aller dans la foulée…

La marche active, quésaco ?

Contrairement aux idées reçues, c’est du sport ! Rien à voir avec une promenade de santé ! Il faut que la cadence soit de 6 km/h durant environ une heure. L’avantage ? À la différence du running, vous ménagez vos articulations car il n’y a pas de rebond ni de saut. L’impact au sol est d’environ 1,5 fois le poids du corps à chaque pas, contre 3 à 4 fois pour la course.

La bonne technique pour un maximum d’efficacité

Après un petit échauffement, c’est parti ! « Le dos droit, le regard pointé vers l’horizon, les bras fléchis avec un mouvement de balancier volontaire, on pose le talon au sol, on déroule le pied et on finit par une impulsion sur les orteils », explique Kévin Guibers, coach privé et rééducateur sportif. Pensez aussi à vous étirer pendant au moins dix minutes après la séance. « Pour augmenter la difficulté de l’exercice, on rentre le ventre pendant 100 mètres, on relâche et on recommence. On peut également en profiter pour, de temps en temps, relâcher les bras et effectuer des enroulements dans un sens puis dans l’autre », ajoute le coach. Enfin, la respiration doit être fluide et suivre le rythme. Jamais d’apnée. Et n’oubliez pas de partir avec une bouteille d’eau : s’hydrater pendant l’effort est capital.

Source: http://madame.lefigaro.fr/