chignon

Le chignon bun continue d’être incontournable, en étant une coiffure à la fois mode et simple à réaliser. Mais pour lui donner plus de caractère, voici cinq façons de le réinventer cet été.

Le bun, ce chignon façon « sortie de douche » réalisé en un tournemain en s’attachant les cheveux sur le haut de la tête de manière un brin désinvolte, reste cet été encore sur la première place du podium des it coiffures. Pour l’arborer quotidiennement, il suffit simplement de le décliner de différentes façons.

Le double bun

En pleine promo de Suicide Squad, Cara Delevingne s’est concocté une coiffure hommage à la star de manga Sailor Moon en arborant le fameux double bun, affectionné par Gwen Stefani dans les années 1990. Après le collier ras-du-cou et la veste en jean délavé, c’est donc les chignons en version double, portés sur le haut de la tête avec raie au milieu et accessoirisés avec des baguettes pour les plus audacieuses, qui vont à nouveau avoir la côte.

Le demi-bun

Chouchou des indécises, qui hésitent constamment entre cheveux lâchés ou attachés, le demi-bun s’immisce sur les terres de l’indétrônable bun au point depuis quelques mois de lui faire de l’ombre. Et si Diane Kruger, dont les coiffures sont sans cesse scrutées, l’assume sur tapis rouge, c’est bien que ce chignon à la fois romantique et sage est une riche idée. Réalisé seulement avec les mèches du dessus, c’est la solution de sauvetage pour un bad hair day.

Le bun accessoirisé

Fleurs, perles ou broche piqués dedans, petit nœud, bandana, ruban l’entourant : le chignon bun version 2016 ne se suffit plus à lui-même, et se dégaine avec des accessoires qui le rendent moins premier degré. L’actrice Eva Mendes par exemple, grande adepte des turbans et des bandanas noués dans les cheveux, donne une touche bohème à son chignon flou en optant pour un foulard à motifs coloré. Une idée toute trouvée qui permet habilement de protéger également sa chevelure du soleil.

Le bun samouraï

Des cheveux lissés, plaqués et tirés en arrière, où rien ne dépasse et attachés en mini-chignon bien maitrisé : c’est le bun style samouraï, dont le mannequin Bella Hadid est une grande adepte. Minimaliste et très chic, ce type de chignon ne tolère aucune mèche folle et se travaille à grand coups de produits fixants. Le détail en plus ? Une mèche qui vient recouvrir l’élastique permettant de tenir le bun, pour le rendre invisible. À oser le soir avec une paire de boucles d’oreilles et un lipstick rouge, pour une allure de vamp’ glamour.

Le bun mixé à la frange

Emma Watson, après avoir adopté la coupe garçonne qui lui allait comme un gant, a abordé la délicate période dite de la repousse en misant sur le chignon haut avec frange. Laissant des mèches s’échapper du bun sur les côtés pour casser le côté figé, cette coiffure permet plusieurs variantes. Avec une frange droite qui vient frôler le regard, elle donne un côté apprêté et graphique. Et lorsque le chignon bun se mixe avec une frange longue et floue qui encadre les yeux, le résultat est plus rock et juvénile.

Le chignon bun réinventé :

chignon1

chignon2

chignon3

chignon4

chignon5

Source: http://madame.lefigaro.fr/