Si vous avez du cholestérol, peut-être devriez-vous zapper la tartine de beurre avec le saumon au réveillon et vous rabattre sur le fromage.

Celui-ci serait plus indiqué selon une étude danoise.

Le fromage moins nocif pour le cœur que le beurre ? C’est ce que veut croire une étude danoise.

Elle montre que manger un morceau de fromage serait plus bénéfique pour la santé cardiaque qu’une tartine de beurre.

Bien que riche en acide gras saturés, le fromage n’a pas d’impact sur la concentration de mauvais cholestérol, contrairement au beurre.

Lorsqu’il est présent en trop grande quantité, le mauvais cholestérol (LDL) peut se déposer sur la paroi des vaisseaux sanguins et des artères.

Alors qu’une alimentation trop riche en graisses saturées entraîne une hausse du mauvais cholestérol présent dans le sang, cette étude tend à démontrer que les lipides présents dans le fromage n’ont pas de mauvaise influence sur le mauvais cholestérol.

Les chercheurs ont mené l’expérience sur 49 patients. Ils ont suivi un régime remplaçant une partie de leur apport quotidien en lipides par du fromage ou par du beurre.

Au bout de six semaines, les participants ayant suivi le « régime fromager » enregistraient moins de cholestérol (bon et mauvais) que ceux ayant suivi le « régime beurre ».

Les chercheurs expliquent ce résultat par le fait que le calcium, présent dans le fromage, favorise l’excrétion de graisses dans les matières fécales.

Cholestérol : des fromages plus gras que d’autres

Prudence toutefois, la consommation de fromages reste au même titre que le beurre plutôt déconseillée pour les personnes qui souhaitent baisser leur taux de cholestérol.

Sans oublier que certains fromages sont à privilégier plus que d’autres pour limiter les graisses : les fromages à pâte dure sont souvent plus gras (et plus riches en cholestérol) que ceux à pâte molle et doivent être consommés avec modération.

topsante