Le geste parfait

Partez toujours du coin externe de l’œil, faites deux-trois passages de crayon puis étirerez-le vers le coin interne, qui doit être moins chargé.

Surtout, maquillez la racine des cils mais pas le bord interne (vers le blanc de l’œil).

Estompez aussi ce qui dépasse sur les paupières.

Conseils

A ne surtout pas faire
Maquillez assez peu la paupière inférieure. Si vous chargez, vous aurez l’œil charbonneux et les cernes encore plus creusées.
Ca marche à tous les coups
Le trait de crayon a de grands pouvoirs : appliquez-le à l’extérieur de l’œil pour agrandir votre regard, et à l’intérieur de l’œil pour réduire un peu vos trop grands yeux.
Entre nous…
Un trait de crayon trop épais vous alourdit la paupière supérieure. Pour éviter d’avoir le regard bovin, ayez la main légère et le trait fin. Une petite remontée du tracé vers le coin extérieur de l’œil vous fera un regard encore plus léger, façon « œil de biche ».

Les petits plus

Le détail qui tue
Crayon trop gras, mine mal taillée, surcharge de maquillage ou yeux qui pleurent, et voilà la catastrophe : ça coule, ça bave ou ça s’accumule en petits paquets au coin de l’œil. Vérifiez régulièrement la netteté de vos yeux !