sante&art1&2011-09-15img1

En pratiquant ce que vous prêchez
Ce que vous inculquez comme une règle à votre enfant n’aura de valeur à ses yeux que si vous l’appliquez à vous-même. Françoise Dolto l’a dit et répété : « L’éducation, c’est l’exemple ». Alors soyez la première à montrer l’exemple !

En étant ferme sur les règles que vous fixez
L’enfant n’acceptera une règle que s’il constate que vous êtes déterminée à la faire appliquer et que vous vous y tenez. Une règle imprécise, fluctuante, non assumée ou ambiguë ne l’incitera pas à se plier à votre autorité, car il ne vous en reconnaîtra alors pas la légitimité.

En acceptant votre statut de responsable
En tant que parent et en tant qu’adulte, vous disposez d’une autorité naturelle sur votre enfant, qu’il ne faut surtout pas saper en le traitant d’égal à égal ou en lui parlant « copain-copain ». Il doit sentir que vous êtes responsable de lui, et qu’il peut donc se fier à vous.

Sans culpabiliser de votre autorité
Fixer des règles à un enfant, c’est parfois être ferme face à des caprices, des bouderies et des crises de larmes… Mais il ne faut surtout pas culpabiliser pour autant ! Car l’enfant à besoin de règles, c’est-à-dire de repères pour se construire en tant qu’individu socialisé, même si parfois, cela vous fend le cœur de les appliquer !

Source: http://bebe.notrefamille.com/