vernis-a-ongles

Le vernis à ongles fait partie des cosmétiques incontournables pour des millions de femmes. Il embellit leurs ongles et leur quotidien ; certaines n’hésitent pas à jongler avec les nombreuses teintes proposées sur le marché et à les adapter à leur style vestimentaire.

Pourtant, le vernis à ongles, à l’instar d’autres produits de soins pour ongles et pour cuticules, peut s’avérer extrêmement nocif pour la santé, pouvant aller jusqu’à provoquer de nombreuses maladies dangereuses.

C’est pour cette raison que des scientifiques de Stanford University (Californie) recommandent à leurs utilisatrices de lire attentivement la liste des composants de leur vernis et des autres produits pour ongles qui contiennent des substances nocives. Ils sont, en effet, fabriqués à base de nombreux produits chimiques toxiques qui peuvent avoir des conséquences graves sur la santé. C’est le cas du formaldéhyde, du toluène et du phtalate de dibutyle, qui peuvent provoquer toute une série de problèmes de santé, allant jusqu’à la stérilité et au cancer.

Le toluène détruit le système nerveux
C’est un solvant qui est souvent utilisé pour enduire la dernière couche de vernis et faire en sorte que les pigments ne se séparent pas dans la bouteille. Les scientifiques affirment que ce produit chimique peut affecter le système nerveux central et endommager les organes reproducteurs.

Le formaldehyde provoque le cancer
Ce carcinogène connu est utilisé pour renforcer les ongles et désinfecter le matériel utilisé pour les manucures. On en trouve dans les vernis et dans les produits destinés à renforcer les ongles.

Le phtalate de dibutyle endommage les organes reproducteurs
Il est présent dans les vernis pour leur apporter la souplesse nécessaire à une application aisée. Or, la présence de ce produit chimique dans les cosmétiques a été associée à des dommages sur les organes reproducteurs.

Les problèmes provoqués par le vernis à ongles ne se voient pas immédiatement, mais après de longues années d’utilisation. Donc, prenez le temps de vérifier leur composition avant de les utiliser.

Source: http://www.santeplusmag.com/