Avoir des pellicules n’est agréable pour personne. Les démangeaisons au niveau de la tête et l’irritation du cuir chevelu nous empoisonnent la vie. Mais qu’est-ce que les pellicules ? Pourquoi apparaissent-elles ? Comment lutter contre ce phénomène ?

Qu’est-ce que les pellicules ?
Ce sont des regroupements de cellules mortes en grosse quantité. Effectivement, les cellules de l’épiderme de la pelade se renouvellent toutes les trois semaines en général.
Ces cellules mortes tombent et sont remplacées à leur tour. Les pellicules se présentent sous forme de membranes extrêmement fines et sont dues à un excès de sébum, une sécrétion grasse produite par les glandes sébacées.
On distingue 2 types de pellicules, les pellicules grasses et les pellicules sèches. Les sèches se présentent sous la forme de plaques blanches. Elles couvrent le cuir chevelu et prennent un aspect farineux.

Elles chutent sous un aspect « neigeux » sur les épaules. Généralement, elles font leur apparition à l’âge de la puberté et peuvent persister jusqu’à la cinquantaine. Les pellicules grasses sont difficiles à traiter. Elles peuvent apparaître à la suite des pellicules sèches.
À la différence des pellicules sèches, elles se présentent sous la forme de grosses plaques jaunes et épaisses. Elles se mélangent au sébum et s’enlèvent difficilement. Le plus souvent, elles causent des démangeaisons importantes et peuvent entraîner une chute précoce de la chevelure.

Quels sont les facteurs qui favorisent l’apparition des pellicules ?

Ces facteurs sont multiples. Il y a :

Le stress et la fatigue
Le climat : un changement brusque de climat peut favoriser les pellicules.
Une alimentation non équilibrée
Des produits capillaires non adaptés ou trop agressifs pour les cheveux.
La pollution atmosphérique

Comment lutter contre les pellicules ?

Quand vous avez des pellicules, le premier réflexe à adopter est d’aérer autant que possible les cheveux. Il n’est pas recommandé de vous couvrir la tête avec un foulard ou une écharpe par exemple. Appliquez ensuite un traitement adapté selon le type de pellicules qui sont présentes.

Pour les pellicules sèches, un shampooing hydratant et un shampooing antipelliculaire cosmétique à base de pyrithione de zinc peuvent faire l’affaire. Pour les pellicules grasses, vous devez opter pour un traitement médicamenteux. Le mieux est de s’adresser à un spécialiste de la santé comme un dermatologue par exemple.
Celui-ci peut par exemple vous prescrire des shampooings à base d’acide salicylique.

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier les shampooings antipelliculaires. L’idéal c’est de l’utiliser à raison de 2 à 3 fois par semaine. Compter 2 à 3 mois pour apprécier le résultat.

Autres réflexes à adopter durant les périodes de traitement des pellicules : évitez d’exposer vos cheveux à la chaleur. Par exemple, lorsque vous vous les lavez, de l’eau tiède peut suffire.
Pour le séchage au brushing, assurez-vous que la température n’est pas trop élevée.