Une tumeur au cerveau est également appelée cancer du cerveau. Des cellules cancéreuses se multiplient et provoquent des symptômes qui permettent de reconnaître une tumeur au cerveau.

Doctor_analysing_brain

Que ce soit un développement anormal de cellules du cerveau ou des cellules cancéreuses d’un autre organe qui atteignent le cerveau, le cancer du cerveau est en constante hausse. Les causes ne sont pas scientifiquement prouvées mais des facteurs environnementaux pourraient être mis en cause, notamment en ce qui concerne les pesticides et plus précautionneusement les téléphones portables.
Ce qui permet de reconnaître une tumeur au cerveau, c’est une myriade de symptômes pour la plupart très violents.

Les symptômes :

Les maux de tête sont un des signes les plus fréquents pour reconnaître une tumeur au cerveau. Ils se différencient des migraines par leur violence et leur caractère spécifique à être plus intenses en début de journée.
Ils sont quelquefois accompagnés de nausées et/ou de vomissements. Les vertiges, engourdissements d’une moitié du corps, vue double font partie des symptômes les plus fréquents.
Il peut s’y ajouter des troubles de la personnalité : l’humeur changeante, confusion, pertes de mémoire. Dans certains cas la personne peut être victime de convulsions ou de crises d’épilepsie.
Tous ces symptômes permettent de reconnaître une tumeur au cerveau et vont varier en fonction de la taille de la tumeur et de sa localisation dans le cerveau.
Des examens permettront d’évaluer la vitesse à laquelle la tumeur augmente et conduiront à une prise en charge adaptée afin de stabiliser l’état du patient et de soulager ses symptômes.

La prise en charge :

Le patient atteint d’une tumeur au cerveau va être diagnostiqué grâce à l’IRM ou au scanner. Ces examens vont permettre de reconnaître une tumeur au cerveau, de la situer en taille et en région du cerveau.
Une ponction sous guidage 3D peut être réalisée afin de savoir si la tumeur est maligne. Cet examen est pratiqué sous anesthésie générale.
Lorsqu’il s’agit de métastases, c’est à dire de cellules cancéreuses qui migrent suite à un cancer d’origine se trouvant dans une autre partie du corps, il faudra avant tout localiser ce cancer.
Des examens neurologiques permettront d’évaluer l’incidence de la tumeur sur le comportement de la personne et d’en évaluer l’ampleur.

Les traitements :

Après avoir pratiqué les investigations nécessaires pour reconnaître une tumeur au cerveau, on pourra envisager un geste chirurgical visant à soulager les symptômes du patient en diminuant la pression intra-crânienne dûe à la tumeur.
Une fois la tumeur ôtée ou réduite, un traitement visant à la maîtriser sera préconisé comme la radiothérapie par exemple.
La chimiothérapie est un traitement de choix selon le type de la tumeur et pourra être un relais après la chirurgie.
Dans d’autres cas des traitements médicamenteux soulageront les symptômes.

Source: http://www.utile.fr/