Les séparations jalonnent notre vie et structurent profondément nos existences. Bien qu’elles soient quelquefois des étapes nécessaires qui forment la trame de notre existence, elles n’en constituent pas moins une douloureuse épreuve de perte et de blessures.

Chacun de nous, à un moment de sa vie, a connu le poids de la douleur où il faut apprendre, sans trop de dégâts, à se séparer, quitter, perdre.

Même si on n’oublie jamais, il est toujours possible de surmonter une séparation. Voici quelques conseils pour franchir cette étape en douceur:

Extérioriser sa douleur et sa souffrance

Pour faire le deuil d’une relation il faut laisser éclater sa douleur et sa colère. N’ayez pas honte de pleurer car Pouvoir pleurer, c’est déjà pouvoir extérioriser sa souffrance psychique, son chagrin et sa peine. Cette étape est essentielle et ne doit s’arrêter que lorsque votre corps et votre esprit l’auront décidé. On a toujours du mal à y croire sur le coup mais, oui cela finit par se calmer.

Parler à quelqu’un en qui vous avez confiance

Pour surmonter la douleur, Vous aurez besoin de conseils et de soutien. Il est important en cette période d’être entouré(e), et de réussir à mettre des mots sur sa souffrance pour en parler aux autres. Parlez à quelqu’un en qui vous avez confiance, vous aurez moins besoin de » combler » tout(e) seul(e) votre solitude et votre manque. En parlant de votre expérience vous pourrez alors relativiser la situation mais surtout obtenir des réponses et des avis concernant votre période de vie de couple que vous avez tendance à idéaliser après la rupture.

Se détacher du passé

Brûlez ses lettres, supprimez ses textos, déchirez ses photos… « Pourquoi pas si cela atténue la douleur. » Comme ça vous ne le reverrez jamais, et ne serez jamais tenté(e) d’y jeter un coup d’œil en cas de rechute. Dites-vous bien qu’une fois l’opération terminée, vous serez définitivement libéré(e) de l’emprise de votre ex (le tout est d’y croire).

Occupez vous l’esprit

Pour surmonter votre séparation, vous devez penser à autre chose. Il est important de se changer les idées durant cette période. Il faut en profiter pour se reprendre en main, et se faire plaisir ! Allez chez le coiffeur, faites du shopping, reprenez une activité sportive ou abonnez vous à de nouveaux loisirs, sortez avec vos amis et soyez entouré(e), tout est bon à prendre. Avec le temps, on reprend confiance en soi, on est capable de prendre du recul et de faire le bilan pour enfin retrouver du goût à la vie.

Acceptez la rupture

L’acceptation est la phase d’apaisement, de soulagement et surtout d’harmonie, vous allez finir par accepter l’échec et surtout la rupture, ce qui permet d’entamer une nouvelle page et de nouvelles relations. C’est une étape où émergent des mouvements d’ouverture, de curiosité, d’intérêt, de nouveaux objectifs. C’est une ère de renouveau.

La façon dont vous décidez d’aborder la séparation aura d’importantes conséquences sur le reste de votre vie. Si vous ne faites pas face à votre douleur et si vous devez amer, vous serez malheureux pendant un bon moment. Ne gardez pas d’amertume ni de colère. Essayez de considérer la séparation comme une occasion de réexaminer vos habiletés, vos atouts et vos rêves, et d’apporter les changements nécessaires à une vie nouvelle et enrichissante.