canape

Pile dans la tendance, le canapé d’angle est très prisé. Convivial et confortable, il est la clé d’un salon dans l’air du temps, où l’on se sent bien. Suivez les conseils de pro pour le placer au mieux dans votre salon.

À la fois imposant et sollicité par le plus grand nombre, le canapé d’angle représente souvent un casse-tête dans un salon trop étroit ou déjà bien encombré… Avant d’acheter un canapé d’angle, veillez à bien prendre les dimensions de votre pièce pour vous assurer de choisir un modèle adapté. Une fois à la maison, reste à placer le canapé d’angle selon vos souhaits, les contraintes de votre pièce et ses atouts. Autant de critères détaillés par Clément Chauvenet, responsable du magasin Monsieur Meuble de Serge Rognon, et Laurence Garrisson, décoratrice et styliste. Découvrez aussi leurs conseils pour placer un canapé d’angle et créer un salon confort et accueillant.

1. Différencier canapé d’angle et canapé méridienne
Avant de trouver une place à votre canapé d’angle, il est important de faire la différence entre un canapé d’angle au sens strict du terme et un canapé méridienne, déclinaison du canapé d’angle. « Le canapé d’angle mesure environ 3 mètres par 2,60 mètres en format standard et il a un dossier de chaque côté, rappelle Clément Chauvenet, responsable du magasin Monsieur Meuble de Serge Rognon. Et le canapé méridienne a un canapé droit un peu plus long que la moyenne et une avancée sur la troisième place. En fonction de la pièce, selon son usage, le plus important est de vérifier la capacité d’assises. Chacun doit avoir une bonne position. Le canapé d’angle étant destiné à créer un lien social, il a souvent une fonction de réception. Pour le canapé méridienne, il y a plus une notion de détente. »

2. Structurer l’espace du salon grâce au canapé d’angle
Élément fort du salon, le canapé d’angle impose ses volumes et peut créer, selon sa position, une cohérence dans la pièce. « Le canapé d’angle peut être adossé contre les deux murs ou avec un retour libre, rappelle Clément Chauvenet. Dans ces cas-là, le bon sens de l’angle a toute son importance. Il doit être défini selon le reste du mobilier et sa disposition. Quand le salon est en longueur, la partie la plus grande du canapé d’angle doit toujours être dans la longueur. C’est un gain de place et c’est aussi plus esthétique. »

Si le canapé d’angle définit l’espace, il peut aussi être utilisé pour délimiter les différentes zones du salon. « Dans un grand séjour, le canapé d’angle peut être positionné au centre de la pièce, pour cloisonner, par exemple, le salon du coin salle à manger, conseille Laurence Garrisson, décoratrice et styliste. Pour éviter d’avoir la vue sur le dos du canapé, pensez à installer derrière lui (mais sans dépasser la hauteur du dossier) un long rangement, une enfilade ou des végétaux avec un bac à plantes. »

Source: http://www.cotemaison.fr/