couette-naturelle-en-duvet-ou-synthetique-laquelle-choisir

Comme souvent avec le linge de lit, le choix de la meilleure couette implique de prendre en compte un grand nombre de critères différents : outre divers éléments à ne pas négliger tels que les dimensions, la nature des traitements anti-bactériens ou encore la densité (ou « grammage »), il convient tout d’abord de faire votre choix entre une housse de couette naturelle et un modèle synthétique.

Les couettes naturelles conservent la préférence d’un grand nombre de dormeurs et représentent encore une part de marché conséquente. Généralement plus durables que les modèles synthétiques si elles sont bien entretenues, ces couettes contiennent une certaine proportion de duvet, pouvant aller de 50 à 90% environ. Plus la proportion de duvet est importante, plus l’aspect léger, aérien et gonflé de la housse de couette aura tendance à être prononcé. La nature du rembourrage, de même, pourra être plus ou moins « prestigieuse », allant de la plume d’oie aux plumes très recherchées du canard eider. Le seul inconvénient d’une couette naturelle est son prix significativement plus élevé : elle offre, en contrepartie, une véritable sensation de confort bien douillet, mais aussi une certaine élégance qui s’accommode fort bien d’une parure de couette.

Les couettes synthétiques sont, dans leur grande majorité, conçues en fibres de polyester, sachant que la nature exacte de la matière peut varier (Hollofil ou Cyclafil, par exemple). Plus légères, plus faciles à transporter et à entretenir, elles sont aussi généralement disponibles en magasin à des tarifs plus attractifs. Les modèles étant standardisés, vous n’aurez aucun mal à trouver par exemple un drap housse assorti à différentes housses de couette. Les fabricants font également preuve d’originalité dans le choix de la matière enveloppante des couettes : viscose de bambou, soie… Vous n’aurez parfois même pas besoin d’y ajouter une housse de couette personnalisée !