Vous apercevez subitement des éclairs et un voile noir dans votre champ visuel ? Consultez d’urgence un ophtalmologiste.
Il peut s’agir d’un décollement de rétine qu’il faut traiter sans tarder.

1. DÉCOLLEMENT DE LA RÉTINE: UN ACCIDENT FRÉQUENT APRÈS 50 ANS

Depuis quelque temps, j’avais l’impression d’avoir des mouches volantes dans mon champ de vision, raconte Michelle, 28 ans. C’est banal, me disait-on… Mais un matin, ce fut différent : j’ai d’abord eu comme une pluie de suie devant les yeux, puis des éclairs lumineux suivis d’un voile noir, comme un épais rideau qui se refermait. » Paniquée, la jeune femme a filé aux urgences. Bien lui en a pris. Cinq minutes après avoir subi un examen du fond d’œil, elle apprend qu’elle souffre d’un décollement de rétine. Un accident qui touche près de 6 000 personnes chaque année en France.
Il existe des facteurs favorisants : myopie importante, diabète
Le décollement fait suite à de petites déchirures de la rétine, cette fine membrane qui tapisse la paroi postérieure de l’œil. « Elles sont provoquées par les mouvements du vitré (substance transparente remplissant le globe oculaire), qui entraînent la membrane rétinienne avec lui », explique le Dr Cédric Aknin, chirurgien ophtalmologique. Dans la majorité des cas, ce décollement survient après la cinquantaine. Il existe des facteurs favorisants : myopie importante, diabète, interventions chirurgicales (cataracte)… Il peut être dû à un traumatisme oculaire, comme chez Guillaume, 33 ans. En jouant au tennis, il reçoit une balle dans l’œil, mais il ne consulte pas tout de suite. « Quand je suis arrivé à l’hôpital, trois jours après, le chirurgien m’a opéré en urgence. Aujourd’hui, malgré de multiples interventions, je vois moins de 1/10 avec correction. »

2. RÉTINE: IL FAUT INTERVENIR RAPIDEMENT POUR LA RECOLLER

Une fois décollée, la rétine se rétracte en très peu de temps. « Si le décollement atteint le centre de la vision, la rétine doit être recollée dans les 48 heures, faute de quoi la récupération visuelle est compromise », prévient le chirurgien. L’intervention consiste à réappliquer la rétine à la paroi postérieure de l’œil, puis à refermer la déchirure.
«On obture la lésion en créant une brûlure par le froid (cryothérapie) ou par laser, résume le Dr Aknin. Puis on maintient la rétine en place pendant la cicatrisation de deux façons : soit en fixant une sorte de petite éponge à l’extérieur de l’œil, soit en injectant du gaz ou de l’huile de silicone. » Les récidives ne sont pas rares et, si la guérison est obtenue dans 95% des cas, plusieurs opérations sont parfois nécessaires.