démaquillage

On néglige souvent de se démaquiller, geste pourtant essentiel à la santé de la peau. L’esthéticienne Francine Dion répond à sept questions relatives à cette étape beauté indispensable.

1. Pourquoi est-il important de se démaquiller ?

En nettoyant notre figure, on enlève non seulement le maquillage et la sueur, mais on libère également la peau des impuretés qui s’y sont accumulées au cours de la journée, entre autres à cause de la pollution. D’ailleurs, une crème hydratante ou antirides appliquée sur une peau qui n’a pas été préalablement nettoyée ou démaquillée n’agira pas adéquatement.

2. Si on va au lit sans se débarbouiller le visage, quelles seront les conséquences ?

Le soir, notre organisme est au ralenti, et notre peau absorbe tout ce qu’on lui donne. Si on ne nettoie pas notre visage, notre peau s’imprégnera des impuretés et des résidus de maquillage. Au matin, notre teint sera brouillé et moins éclatant qu’à l’habitude. Ne pas se laver le visage peut aussi favoriser l’apparition de comédons, surtout chez celles qui ont la peau grasse. Par ailleurs, le mascara non retiré peut causer la chute des cils. Et si au matin il reste des résidus de produit sur nos cils et qu’on applique davantage de mascara par-dessus, des grumeaux franchement disgracieux se formeront.

3. Faut-il se laver le visage au réveil et au coucher ?

Tout dépend de notre type de peau. Une peau grasse produit du sébum durant la nuit; il est donc préférable de la laver soir et matin. Par contre, celles qui ont la peau sèche n’ont qu’à appliquer un tonique en début de journée. Évidemment, elles doivent elles aussi se démaquiller complètement le soir venu.

4. Quels types de nettoyant doit-on utiliser lorsqu’on à la peau grasse ?

Les textures mousse sont agréables à utiliser et conviennent à celles qui ont la peau huileuse. Les formules gel sont également appropriées.

5. Et pour celles qui ont la peau plutôt sèche ?

Les laits sont indiqués pour les personnes à la peau normale ou sèche. Ils sont doux, riches en agents hydratants et non irritants. Les huiles nettoyantes hydrophiles (formules biphasées qu’il faut remuer avant l’utilisation) conviennent tout autant. On peut également se servir de ces dernières pour démaquiller les yeux. Elles ne laissent pas de pellicule grasse.

6. Existe-t-il un type de démaquillant à privilégier pour les yeux ?

Lorsqu’on utilise du maquillage ordinaire, les démaquillants liquides pour les yeux font généralement l’affaire. Par contre, pour retirer efficacement le maquillage résistant à l’eau, les huiles hydrophiles sont nécessaires; avec un démaquillant ordinaire, il faudrait frotter davantage, ce qui irriterait la peau du contour des yeux.

7. Comment savoir si on utilise un produit adapté à notre peau ?

Après s’être nettoyé le visage, on devrait toujours avoir une sensation de propreté et de confort. Si la peau tiraille ou chauffe, c’est que le nettoyant qu’on utilise ne nous convient pas. Un bon nettoyant ou démaquillant doit respecter le pH de la peau. Aussi, on n’hésite pas à demander conseil à une esthéticienne, qui nous indiquera les cosmétiques appropriés. Comme notre visage est précieux, se procurer des produits de qualité est un choix judicieux!

Vrai ou faux ?

Notre peau s’habitue aux produits nettoyants et, à long terme, ceux-ci perdent de leur efficacité.
«C’est un mythe, affirme Mme Dion. Un produit qui nous convient ne deviendra pas inefficace au fil des utilisations, à moins bien sûr que le pH de notre peau ait varié en raison des changements de saisons, de facteurs hormonaux, ou encore du vieillissement.»

Source: http://www.moietcie.ca/