sac-style

Cabas léger, malette sophistiquée, sac à dos féminisée : transporter son ordinateur n’a jamais paru aussi élégant.

Difficile d’échapper au devoir de transporter son ordinateur lors de déplacements professionnels. Au risque de déformer son sac à main ou d’avoir à utiliser l’horrible sacoche fournie au moment de l’achat ou par le comité de son entreprise un peu trop généreux. Au lieu de céder à la tentation du tote bag en toile, certes léger mais qui ne protège en rien l’ordinateur et paye une triste mine lors de rendez-vous importants, on peut plutôt opter pour un sac sophistiqué et féminin conçu pour transporter en toute sécurité son précieux outil de travail.

Une question de taille…

Avant tout, on veille aux questions de taille. Celle des ordinateurs portables est généralement exprimée en pouces (1 pouce = 2,54 cm) et renvoie à la diagonale de l’écran. Ainsi, un ordinateur de 15 pouces mesure approximativement 38 cm de diagonale, 13 pouces 33 cm, et 11 pouces 28 cm. Une taille à relativiser car elle peut varier d’à peine quelques centimètres en fonction des constructeurs informatiques. Heureusement, pour nous éviter d’avoir à réviser le théorème de Pythagore, les marques de maroquinerie indiquent généralement les mensurations de leur sac et savent jusqu’à quel format un ordinateur peut s’y faufiler.

… et de confort

Pour des questions de confort, on évite les cabas et malettes qui se portent seulement à bout de bras : ils auront vite fait d’être trop lourd à porter en fin de journée. On veille donc à choisir un modèle avec une bandoulière épaule amovible, comme le propose la jeune marque française et accessible Léo et Violette, qu’on accrochera pour plus de confort lors des déplacements et retirera pour une allure plus soignée afin d’assurer devant d’éventuels clients. Heureusement pour notre dos et nos épaules, le sac à dos continuent de faire de la résistance dans le monde de la maroquinerie. On le choisit dans une couleur féminine et avec un design épuré pour prouver qu’on ne sort pas de la cour de récré ou du lycée. À l’image du modèle Norva de Tammy & Benjamin (qui vient d’ouvrir sa première boutique parisienne au 33 rue de Poitou dans le 3e arrondissement) dont l’ouverture principale ne peut être accessible lorsqu’il est porté puisqu’elle se situe dans le dos du sac : de quoi se balader l’esprit léger, même dans les transports en commun. Qui a dit que le confort ne pouvait rimer avec style ?

Des sacs à ordi pour working girl branchée

sac-style1

sac-style2

sac-style3

sac-style4

sac-style5

sac-style6

sac-style7

sac-style8

sac-style9

sac-style10

sac-style11

sac-style12

sac-style13

sac-style14

sac-style15

sac-style16

Source: http://madame.lefigaro.fr/