fruits diabete

La consommation de myrtilles, de raisin et de pommes réduit significativement le risque de diabète de type 2. Mais les jus de fruits ont l’effet inverse.

Plus de 187 000 personnes, des adultes américains, ont accepté de répondre à des questionnaires portant sur leur consommation de fruits. Ils ont été interrogés tous les quatre ans entre 1984 et 2009. Les résultats de cette recherche sont publiés dans le British medical journal du 29 août.

Premier enseignement : manger des fruits plus de deux fois par semaine réduit de 23 % le risque de diabète de type 2, par rapport à une consommation inférieure à une fois par mois.

Certains fruits sont plus bénéfiques que d’autres. La myrtille est la championne anti-diabète, suivie (dans l’ordre) du raisin, des pommes, des poires, des bananes et du pamplemousse.

Plus précisément : trois portions de myrtilles par semaine réduit de 26 % le risque de diabète type 2, par rapport à une portion par mois.

Les jus de fruits industriels n’ont pas, en revanche, les mêmes effets. Un verre par jour augmente le risque de devenir diabétique de 21 % par rapport à une consommation inférieure à un verre par semaine.

Les fruits frais sont riches en fibres, en antioxydants et en micronutriments, dont les teneurs sont nettement inférieures dans les aliments transformés comme les jus de fruits.

Source : www.santemagazine.fr