dejeuner

Consommer 25 à 30 grammes de protéines tous les matins au petit déjeuner aiderait l’organisme des diabétiques à réduire les niveaux de sucre dans le sang, d’après des chercheurs américains.

Les personnes souffrant de diabète de type 2 ont souvent du mal à réguler leur taux de glucose (sucre) dans le sang après les repas. Mais selon les chercheurs américains de l’université du Missouri, manger des protéines au petit déjeuner pourrait les aider.

L’équipe de scientifiques a surveillé les niveaux de glucose, d’insuline et de différentes hormones chez des patients diabétiques tout au long de la journée. Une partie des participants a consommé un petit déjeuner riche en protéines et l’autre partie, un petit déjeuner riche en glucides. Leurs repas du midi étaient composés par la même quantité de protéines et de glucides.

Après avoir analysé les résultats de ce test, les chercheurs en ont conclu qu’une consommation de protéines le matin réduit les niveaux de sucre dans le sang des diabétiques jusqu’à après le déjeuner. Le taux d’insuline était légèrement plus élevé après le repas du midi, indiquant que l’organisme fonctionne correctement et régule le taux de glycémie.

Bien comprendre la réaction à chaque aliment

« Le premier repas de la journée est essentiel pour le bon maintien du contrôle glycémique au moment des repas successifs », déclare l’auteur principal de l’étude, Jill Kanaley. « Il est important que chaque diabétique comprenne comment les aliments les affectent, et comment ils réagissent aux différents repas de la journée. La réaction à un aliment peut changer en fonction de l’activité physique journalière ou du temps que la personne a attendu entre les repas. »

Si les résultats de cette étude soulignent clairement les bénéfices d’un petit déjeuner riche en protéines, les chercheurs conseillent toutefois de ne pas en abuser. Consommer entre 25 et 30 grammes de protéines est largement suffisant, estiment-ils dans leur étude publiée par la revue Journal of Nutrition.

Source : www.santemagazine.fr