Dolce & Gabbana provoque un bad buzz avec des propos grossophobes sur ces dernières baskets. Un clash qui énerve la toile mais semble laisser la griffe italienne de marbre.

Dolce & Gabbana est sous le feu des projecteurs ces temps-ci mais pas pour les bonnes raisons. La maison de haute couture italienne a en effet semé la colère sur les réseaux sociaux avec un de ses récents posts pour des baskets customisées. La raison? Les mots « I’m thin and gorgeous » distinctement écrits à l’arrière de la sneaker droite. Il aurait mieux valu tourner 7 fois leur langue dans leur bouche.

Tout était pourtant bien parti pour faire un carton. Issues de la collection automne-hiver 2018, les sneakers au coeur du scandale arboraient un concept plutôt sympathique: un effet graffiti et custom à l’aide d’inscriptions, perles et clous. De quoi ravir les adeptes du style urban chic en quête de pièces originales et décalées.

Malheureusement, les messages choisis pour décorer la paire n’ont pas tous fait l’unanimité, en particulier après un close-up de la chaussure droite sur le compte Instagram de Stefano Gabbana. Littéralement « mince et sublime » en français, l’inscription polémique a vite généré des réponses énervées soulignant la discrimination et la dangerosité de ces propos. Des attaques auxquelles le créateur a vivement réagi avec pour réponse « Tu penses que c’est mieux d’être un gros plein de burgers? Abruti ».

Une fois encore, il aurait mieux valu se taire que de mettre de l’huile sur le feu. Stefano Gabbana ne semble toutefois pas atteint par les critiques, repostant sans complexes les attaques sur son compte avec cynisme. La griffe assume donc sa position sur le sujet mais pas sûr que ce bad buzz serve vraiment leurs intérêts dans le futur. Après le flop du sac Balenciaga identique au sachet Ikea, la haute couture n’a décidément pas fini d’en baver pour reconquérir son public.

Source: http://www.stylistic.fr