1402571279974_shutterstock_6195166-938x704

Effets secondaires de la péridurale : migraines, maux de dos…
Des maux de tête peuvent survenir après un accouchement sous péridurale mais c’est exceptionnel. Dans de rares cas en effet, l’aiguille utilisée pour poser la péridurale perce accidentellement l’espace céphalo-rachidien qui est situé juste derrière l’espace péridural. « Ceci crée une brèche et donc une fuite de liquide céphalo-rachidien hors de cet espace, explique le Dr Benjamin Gafsou. Cela engendre de forts maux de tête, très handicapants, peu après l’accouchement. » Heureusement, il existe un traitement efficace, appelé blood patch. De quoi s’agit-il ? « On prend un peu de sang de la patiente pour l’injecter dans l’espace rachidien et ainsi compenser la fuite de liquide. Le sang va coaguler et colmater la brèche », ajoute le Dr Gafsou. En cas de forts maux de tête, il ne faut donc pas hésiter à prévenir l’équipe soignante. Encore une fois, il s’agit d’une complication rare.

Et les douleurs lombaires ? Effectivement, les mamans qui viennent d’accoucher se plaignent fréquemment de mal de dos. « Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le dos des femmes est déjà soumis à rude épreuve pendant la grossesse. Ce n’est pas rien de porter un bébé pendant 9 mois et qui plus est quand on a déjà un dos un peu abîmé et surtout peu musclé. La péridurale ne fait qu’exacerber des douleurs déjà présentes. » Et l’après-accouchement n’arrange généralement pas les choses : porter bébé, se pencher, le soulever de son lit ou de sa baignoire… Bref, les douleurs peuvent persister pendant un an environ. Si vous êtes vraiment gênée, parlez-en quand même à votre médecin.

Source: http://www.journaldesfemmes.com/