Après un hiver passé enfouis sous notre bonnet, nos cheveux ont besoin de respirer ! Notre plan d’action pour rendre sa vitalité à notre cuir chevelu.

1. Rétablissez l’équilibre

Votre chevelure n’a pas de réels problèmes : ni pellicules ni chute avérée… Juste des démangeaisons ou des boutons de temps à autre, des sensations de tension ou de sécheresse.

Pour peu que vous soyez surmenée, vos cheveux manquent de tonus, deviennent difficiles à coiffer. C’est sans doute dû à un déséquilibre du cuir chevelu. Pour que tout rentre dans l’ordre, n’hésitez plus, prenez le problème à la racine.

Les fonctions du cuir chevelu sont les mêmes que celles de la peau en général, mais son écosystème est particulier. « Sa microflore, composée de levures et de bactéries, doit être en parfait équilibre avec les follicules pileux et les glandes sébacées et sudorales », explique Bruno Bernard, spécialiste du cuir chevelu chez L’Oréal.

Car c’est l’alchimie entre ces divers éléments, entretenue par le sébum, qui stimule les défenses naturelles du cuir chevelu. Si cet équilibre est rompu, des irritations peuvent survenir, voire une inflammation. À terme, on risque des problèmes plus sévères (chute de cheveux…).

2. 3 gestes pour un épiderme plus sain

1- Brosser

Effectué de préférence avec un accessoire en matière naturelle comme le poil de sanglier, le brossage élimine les impuretés accrochées aux cheveux (poussières, pollution). Il stimule également le cuir chevelu en tirant très légèrement sur les racines.

2- Masser

Trois minutes suffisent à rendre le cuir chevelu plus perméable aux soins. Posez vos doigts sur la nuque et remontez vers le sommet du crâne en effectuant de petits mouvements circulaires avec les deux premières phalanges.

Puis, du sommet du crâne vers la nuque, paume des mains à plat, déplacez superficiellement la peau de l’avant vers l’arrière. Attention, évitez surtout de frotter pour ne pas agresser votre cuir cheveluQ97;!

3- Apaiser

En cas de démangeaisons, appliquez un sérum aux huiles essentielles apaisantes qui vont calmer l’irritation. Évitez l’eau trop chaude, le sèche-cheveux à pleine puissance ainsi que les produits coiffants qui étouffent parfois le cuir chevelu.

3. Choisissez le bon shampooing

Un cuir chevelu normal est rare. En général, il est plutôt gras ou plutôt sec. Premier geste important : bien choisir son shampooing. « Il doit répondre à la problématique du cuir chevelu, alors qu’un masque ou un après-shampooing ne traite que les longueurs », précise Catherine Chauvin, directrice de l’Institut René Furterer.

Son pH doit être proche de celui de la peau (compris entre 5 et 6), pour que les bons germes se réinstallent après le lavage.

Et ses tensioactifs (les molécules lavantes) assez doux pour respecter la physiologie des cheveux. Rien ne sert d’appliquer trop de produit : une noisette émulsionnée à l’eau suffit. On peut alterner shampooing traitant et doux, pour respecter le cuir chevelu tout en traitant les longueurs.

4. Faites des soins préventifs

Deuxième geste : adopter le soin le mieux adapté. Les huiles essentielles viennent à bout de presque tous les tracas du cuir chevelu (excès de sébum, irritation, chute occasionnelle, pellicules…). Elles ont aussi une action préventive.

Ces cocktails à base de romarin, thym, eucalyptus, lavande, orange… assainissent le cuir chevelu. Ils stimulent la microcirculation en favorisant l’irrigation des follicules pileux. Et ils améliorent l’action des produits que l’on utilise ensuite.

Les sérums relipidants, eux, nourrissent et hydratent les cuirs chevelus secs. Un phénomène qui s’accroît à mesure que l’on vieillit. Et ils apportent un supplément de confort à l’épiderme du crâne.

5. Gommez régulièrement

Le gommage du cuir chevelu permet de le nettoyer et de bien le purifier. À faire notamment si on utilise beaucoup de produits coiffants, si on vit dans une ambiance polluée ou enfumée ou si l’on a des pellicules grasses (ce qui permet de les décoller).

Le bon rythme? Une fois par semaine sur cuir chevelu gras, en massant doucement pour ne pas stimuler les glandes sébacées. Une fois tous les quinze jours s’il est sec. Enfin, les sérums à base de probiotiques s’utilisent en cure ou en prévention. Ils aident à garder une microflore équilibrée, donc une chevelure épanouie.