La consultation chez l’anesthésiste se déroule au cours du 8ème ou du 9ème mois.
Elle est obligatoire pour toutes les futures mamans même celles qui ne souhaitent pas de péridurale.

En effet, si des complications se présentaient durant l’accouchement, obligeant le médecin à pratiquer une césarienne, par exemple, il est important que l’anesthésiste connaisse le dossier médical de la maman pour pouvoir intervenir rapidement.

Durant cette consultation, l’anesthésiste prend connaissance du bilan sanguin de la future maman, réalise quelques examens de contrôle (tension,…) et lui pose plusieurs questions essentiel au bon déroulement de l’anesthésie (allergies, traitement médicamenteux,…).

L’anesthésiste examine également le bas du dos de la future maman pour vérifier s’il est possible de poser la péridurale. En effet, dans certains cas, il n’est pas possible de pratiquer de péridurale, comme pour les femmes ayant un tatouage dans le bas du dos, par exemple.

Il existe un risque de migration de l’encre dans le liquide céphalo-rachidien car une piqûre entraîne en effet la migration de cellules de la peau à l’intérieur de l’organisme. Le cas ne s’est jamais présenté mais il existe un risque théorique de complications neurologiques tardives.

Si la future maman possède un tatouage lombaire, l’anesthésiste fait en sorte de placer l’aiguille en dehors de la zone tatouée. Si le tatouage s’avère trop dense, l’anesthésiste peut décider de ne pas pratiquer de péridurale.