grossesse-femme-enceinte

Grossesse : une femme enceinte exposée aux pesticides accroît le risque que son enfant développe une forme d’autisme. C’est ce que révèle une étude parue dans l’Environmental Health Persepective. Une avancée majeure concernant les retards cognitifs chez les enfants.
Des scientifiques Californiens alarmés par l’augmentation de cas d’autismes, en sont venus à la conclusion que les pesticides étaient responsables des retards cognitifs. Ces produits chimiques agricoles augmenteraient fortement le risque d’avoir un enfant aux capacités mentales retardées, particulièrement lorsque la mère serait exposée aux pesticides pendant le deuxième et le troisième trimestre.

En réunissant 1000 participants en Californie, le lien entre expositions aux pesticides et troubles austiques s’est révélé alarmant : un participant sur trois vivant à moins de 2 kilomètres d’une zone à produits chimiques pulvérisés a vu s’accroître de 66% le risque d’avoir un enfant autiste. Sauf qu’en Californie où l’agriculture est pratiquée de façon intensive, les américains ont une réglementation stricte : ils doivent absolument mentionner quel genre de pesticides ils utilisent, où et quand… Ce qui n’est pas forcément respecté en France justement. Et tous les pesticides n’ont pas le même niveau de danger pour une femme enceinte.

Comment s’y retrouver ? Si vous êtes enceinte actuellement, évitez simplement tout contact avec les pesticides. Pour en être certaine, privilégiez donc une alimentation issue de l’agriculture biologique, garantie sans pesticides. Et si vraiment vous n’êtes pas rassurée, vous pouvez aussi préférer des sorties loin des champs destinés à l’agriculture. Bon après, on ne vous recommande pas non plus d’éviter la campagne et de respirer des pots d’échappement…

Source: http://www.stylistic.fr/