Dans une maison, l’isolation thermique des murs est indispensable. En effet, dans un habitat non isolé la déperdition de chaleur due aux murs représente 20 à 25 % des pertes totales. Cependant, l’accumulation de couches d’isolant est inutile si elle n’a pas été préalablement pensée.

thermal_insulation_material

L’isolation thermique des murs va donc passer par l’utilisation d’un isolant. Un isolant est un matériau ayant une faible conductivité thermique. Il va donc limiter les transferts de chaleur, nommés ponts thermiques, entre l’extérieur et l’intérieur d’une maison. C’est notamment grâce à lui que l’on peut diminuer les besoins énergétiques des habitations et ainsi lutter contre le gaspillage d’énergie.

Comment choisir la meilleure isolation thermique pour ses murs ?

Le choix d’un matériau pour l’isolation thermique des murs dépend des exigences de l’utilisateur. En effet, un isolant peut être choisi uniquement pour ses performances thermiques, ses propriétés techniques (perméabilité, tenue dans le temps…), mais aussi pour son impact sur l’environnement (conditions de production, risque pour la santé…) ou tout simplement pour son coût. L’isolation thermique des murs est aujourd’hui obligatoire en France. Tous les produits d’isolation employés doivent porter le marquage CE sur leur emballage.

Les isolants thermiques

Si vous construisez une maison neuve, vous pouvez utiliser des matériaux auto-isolants tels que les briques monomurs à isolation intégrée, le béton cellulaire…Il n’est pas nécessaire dans ce cas d’isoler vos murs car ceux-ci perdraient les qualités intrinsèques pour lesquels vous avez les choisis.
Dans tout autre cas, une isolation thermique des murs est nécessaire.
Si vous souhaitez l’isolation la plus performante possible d’un point de vue thermique, il existe des matériaux synthétiques tels que la mousse de polyuréthane.
On trouve également des matériaux composés de fibres minérales, végétales ou animales (comme la laine de roche, de verre, de chanvre, de mouton…). Ces matériaux sont souvent dits « naturels », mais des additifs et traitements complémentaires sont parfois ajoutés lors de leur fabrication. Ils peuvent cependant être aussi écologiques.
Enfin, il existe des isolants minces faciles à poser, constitués d’une ou plusieurs couches d’aluminium assemblées entre elles et de couches intermédiaires de différentes natures : feutre, ouate, mousse, etc.
A vous de jouer !

Source: http://www.utile.fr/