varice

Dès les premiers symptômes, jambes lourdes, douleurs, varices ou varicosités, la maladie veineuse doit être prise en charge. Il existe différents types de traitements capables de soulager la douleur, soigner une varice ou encore de prévenir son évolution.

Les veinotoniques

Ces médicaments agissent directement sur la veine en renforçant le tonus des parois veineuses et en limitant le phénomène inflammatoire, ce qui permet de soulager la douleur et de lutter efficacement contre les jambes lourdes et le gonflement des chevilles.

La compression élastique
Ce sont des bas, collants, chaussettes ou bandes de contention, de forces différentes, qui exercent une pression sur la jambe au niveau des veines superficielles afin de faciliter le retour veineux. Une telle compression soulage les douleurs et les lourdeurs dans les jambes. Elle peut également retarder l’apparition de varicosités et de varices. Les bas de compression s’utilisent en prévention ou en complément d’un autre traitement.

Les anticoagulants
Ils empêchent la formation de caillots sanguins à l’intérieur des veines ou des artères, limitent l’extension de caillot existant et empêchent leur migration. Ces médicaments sont employés en prévention et comme traitement des phlébites.

La sclérothérapie
Cette technique vise à détruire les varices et les varicosités en injectant un produit sclérosant (liquide ou mousse) directement dans la paroi interne de la veine. Les parois ainsi collées, le sang ne passe plus dans la veine, celle-ci se détruit progressivement. La sclérothérapie s’adresse à des varices et varicosités de taille moyenne. Pour fermer complètement la veine, les injections sclérosantes doivent souvent être renouvelées à plusieurs reprises. C’est la technique de traitement des varices la plus utilisée, avec plusieurs millions de séances par an pratiquées en France.

Les traitements endoveineux
Ici, on n’agit plus sur la paroi, mais directement à l’intérieur des veines.
La mousse sur cathéter : un produit sclérosant est injecté dans la veine à l’aide d’un cathéter.
Le laser endoveineux : la veine est sclérosée par un effet thermique généré par un laser introduit dans la veine.
La radiofréquence : la veine est rétractée et détruite sous l’effet d’une chaleur produite par des électrodes (un courant de radiofréquence).

La chirurgie des varices
Le segment de la veine affectée est retiré lors d’une opération chirurgicale classique (stripping). Pour traiter les veines grandes saphènes et les veines petites saphènes, on procède à une incision sous le genou et à l’aine. L’intervention se déroule le plus souvent sous anesthésie générale et nécessite une hospitalisation d’une journée. Ce traitement chirurgical est le plus efficace à long terme.

Les mesures hygiéno-diététiques
Elles sont complémentaires du traitement, mais sont aussi à mettre en œuvre à titre préventif :

éviter les positions assises ou debout de longue durée,
ne pas garder les jambes croisées,
marcher régulièrement,
éviter le surpoids,
éviter les sports traumatisants comme le tennis ou le volley-ball, privilégier les sports de type natation, vélo ou golf,
surélever les jambes dans son lit,
éviter les expositions à la chaleur (soleil, sauna…),
favoriser les douches froides,
porter des vêtements amples et des chaussures à talons de hauteur modérée (3 cm),
lors des longs trajets en avion, en train ou en bus, bien s’hydrater, porter ses bas de contention si prescrits par le médecin et effectuer très régulièrement des mouvements avec les pieds pour activer la circulation veineuse.

Source: http://www.e-sante.fr/