La mammographie joue un rôle essentiel dans la santé de la femme. A quoi sert-elle vraiment et comment se déroule l’examen ?

Le point.

Le déroulement de l’examen

La mammographie est une radiographie des seins réalisée dans un cabinet ou un service de radiologie. Elle comporte 2 images de chaque sein (une de face et une oblique) éventuellement complétées par des clichés de profil ou centrés sur une zone précise du sein.

La mammographie est un examen simple et rapide qui dure entre une dizaine de minutes. Aucune préparation ou précaution particulière n’est nécessaire.

Le jour de l’examen, pensez simplement à ne pas appliquer de produits cosmétiques (crème, lait de toilette, parfum, talc) et à ne pas porter de bijoux.

La mammographie se pratique debout, le torse nu.

Les seins sont placés entre deux plaques. Pour obtenir des clichés de qualité, il est nécessaire de les comprimer, ce qui peut être inconfortable.

Pour éviter les douleurs, vous pouvez pratiquer cet examen en première partie de cycle, c’est à dire juste après vos règles, moment où les seins sont moins sensibles.

Mais soyez rassurée, il existe une sécurité qui limite la pression maximale du sein.

Important : le jour de l’examen, pensez bien à apporter vos anciennes mammographies. Si vous avez déjà subi cet examen, cela permettra aux médecins de les comparer.

Le rôle de la mammographie

La mammographie permet d’obtenir certaines informations sur les seins qu’aucun autre examen ne peut fournir.

Son rôle est principalement de dépister un éventuel cancer. Elle permet ainsi de mettre en évidence des cellules cancéreuses de petite taille, à un stade précoce, avant même l’apparition des symptômes.

Dans le cadre de ce dépistage, la mammographie doit être réalisée tous les 2 ans par les femmes ayant entre 50 et 74 ans révolus.

La mammographie peut également être prescrite dès lors qu’un signe suspect apparaît (écoulement du mamelon, rougeur sur la peau, boule dans le sein, etc.).

N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Les résultats Une fois la mammographie terminée, le radiologue vous remettra les clichés accompagnés d’un compte-rendu. Le médecin qui vous a prescrit la mammographie doit en prendre connaissance.

Les résultats sont classés en 6 catégories :

– ACR 0 : classification d’attente, quand des investigations complémentaires sont nécessaires.

– ACR 1 : mammographie normale.

– ACR 2 : anomalies bénignes qui ne nécessitent ni surveillance ni examen complémentaire.

– ACR 3 : anomalie probablement bénigne pour laquelle une surveillance à court terme (3 ou 6 mois) est conseillée.

– ACR 4 : anomalie indéterminée ou suspecte.

– ACR 5 : anomalie évocatrice d’un cancer.

En cas d’anomalie ACR 4 ou 5, d’autres clichés et des examens complémentaires vous seront prescrits (échographie, IRM, ponction, micro biopsie) afin de vérifier les premiers résultats de la mammographie. Votre médecin vous en parlera.