menthe

Elle est l’une des plantes aromatiques les plus appréciées et utilisées. D’ailleurs faites le test, même les réfractaires au jardinage savent reconnaître ses fameuses feuilles dentelées aux nervures bien prononcées. Bien sûr, il existe de nombreuses variétés de menthe dont l’aspect, le parfum mais aussi le goût varient. Parmi les plus connues nous nommerons la menthe poivrée, c’est généralement elle qui est utilisée pour ses vertus médicinales parce que plus concentrée en menthol…La menthe marocaine est elle aussi très répandue, et si vous êtes une adepte de la menthe et que vous en aromatisez bien volontiers vos boissons, desserts, taboulés et petits plats en tous genres, il se pourrait bien que ce soit elle que vous achetiez en bouquet au marché ou au magasin.

On trouve aussi une menthe bien particulière dont l’odeur et le goût sont citronnés, d’où son nom de menthe citronnée,…

Bref vous l’avez compris, toutes les menthes ne se ressemblent pas, même leurs feuilles diffèrent significativement.
Outre son parfum très prononcé particulièrement apprécié pour aromatiser nos petits plats et boissons, la menthe est aussi reconnue depuis des siècles pour ses vertus médicinales. Civilisations grecques et romaines, chinoises et arabes lui réservaient une place de choix parmi les remèdes à bien des maux.
La menthe stimule le système digestif, elle apaise les nausées, démontre des bienfaits sur le foie, stimule la sécrétion biliaire, nous évite gaz et ballonnements en luttant contre les fermentations intestinales,…

Mais la menthe possède aussi des vertus antiseptiques et antidouleurs, elle est antibactérienne et anesthésiante donc tout particulièrement recommandée pour soigner et apaiser les petites blessures du quotidien comme les coups, les petites coupures et irritations. Elle est également conseillée pour calmer les migraines et décontracter les muscles.
Enfin, de par son parfum frais et prononcé, elle a des bienfaits sur la respiration (efficace l’hiver en cas de rhum, elle est d’ailleurs utilisée dans certains baumes chargés de dégager les voies respiratoires), tonifie et réveille.

On peut l’utiliser fraîche ou séchée : à ajouter dans vos petits plats, thés et boissons, à infuser,…
On peut miser sur la menthe distillée donc présentée en huile essentielle. Dans ce cas, elle peut s’utiliser pure, une goutte posée sur le poignet ou les tempes par exemple, on peut également diluer l’huile essentielle dans un huile végétale.

Mais attention l’huile essentielle de menthe, et les huiles essentielles en général, sont très concentrées, respectez donc les doses conseillées sur la notice, évitez tout contact avec les muqueuses et demandez l’avis de votre médecin ou pharmacien avant toute utilisation. L’huile essentielle ne convient pas aux enfants.

Enfin, il faut savoir que la menthe malgré tous ses bienfaits peut aussi devenir toxique à trop forte dose ou dans le cas de certaines pathologies. Avec modération donc et pas avant d’avoir consulté votre médecin si vous souffrez d’une maladie quelle qu’elle soit ou si vous êtes enceinte.

Source: http://www.beaute-femme.org/