La radiofréquence est une technique utilisée soit sur le corps pour atténuer la cellulite soit sur le visage pour lutter contre le relâchement cutané. La radiofréquence consiste à chauffer le derme avec des petits mouvements de frottement.

Technique utilisée pour la radiofréquence

La radiofréquence utilise un appareil doté de plusieurs têtes maniables et de taille différente. Les nouvelles générations d’appareil possèdent aussi plusieurs électrodes pour une action plus en profondeur. Par la libération des énergies, le derme est chauffé de façon volumétrique avec une température de 40 °C à la surface et entre 50 et 60 °C en profondeur. Le spécialiste choisit entre deux techniques pour traiter le relâchement cutané en fonction du type de peau. La première pénètre entre 2 et 6 mm dans les tissus, c’est la méthode bipolaire. Elle permet un changement superficiel et structurel. Pour les soins anti-âge du visage, on utilise la deuxième méthode : la radiofréquence unipolaire. L’appareil chauffe le derme à une température de 60 °C. Les fibres de collagènes vont alors se contracter tout en stimulant la production de néo-collagène. Pour agir sur le tissu adipeux et la cellulite, les énergies pénètrent jusqu’à 20 mm dans le tissu et drainent les liquides retenus. En même temps, elles mobilisent et éliminent les dépôts de graisse.

Résultat d’une cure de radiofréquence

Pour avoir le résultat escompté, six séances de 20 à 45 minutes sont nécessaires sur une période de deux mois : les quatre premières sont espacées d’une semaine et les deux dernières de quinze jours. Après chaque séance, la peau présente des rougeurs qui s’estompent au bout d’une demi-heure. Il est aussi possible que la patiente sente sa peau chauffer. Quoi qu’il en soit, ces effets secondaires disparaissent au bout d’une heure maximum. À noter que les résultats définitifs ne sont visibles qu’une fois les six séances terminées. En tout cas, la peau devient lisse et le relâchement cutané s’estompe. Par ailleurs, il n’y aura aucune trace ni marque sur le visage. Cependant, la radiofréquence n’est pas accessible aux personnes qui ont un pace maker ou des implants métalliques. Elle n’est pas non plus pratiquée sur celles qui présentent une couperose ou des dermatoses. Au niveau du prix, une séance de radiothérapie pour lutter contre le relâchement de la peau coûte dans les 180 euros. Ce tarif augmente si les zones à traiter sont plus étendues.

Source: feminimix.com